Artcurial récolte 42,3 millions d’euros au Salon Rétromobile

Une réussite pour la maison parisienne, qui enregistre un chiffre total de 42,3 millions d’euros lors de sa brillante participation au Salon Rétromobile 2019. Avec trois enchères au-dessus du million et un podium occupé par une Alfa Romeo de 1939, Artcurial s’est octroyé le titre de plus grosse vente de la semaine. 

Artcurial récolte 42,3 millions d’euros au Salon Rétromobile

Avec plusieurs records mondiaux au compteur (dont la Ferrari 335 Sport Scaglietti de la collection Pierre Bardinon en 2016) et la dispersion de collections exceptionnelles, la filiale Artcurial Motorcars était attendue au tournant. L’équipe de Matthieu Lamoure n’a pas déçu, puisque la maison parisienne termine l’édition Rétromobile 2019 avec 42 304 574 euros, soit une progression de 31% par rapport à 2018 l’an passé.  

Alfa Romeo 8C 2900 B Touring Berlinetta de 1939, image via Newsdanciennes
Alfa Romeo 8C 2900 B Touring Berlinetta de 1939, image via Newsdanciennes

Le succès de la vente d’Artcurial a pratiquement éclipsé RM Sotheby’s et Bonhams, et enregistre 10 nouveaux prix records, trois enchères au-dessus du million d’euros, et pas moins de 43 adjudications surpassant les 100 000 euros.

Après trois jours de ventes consécutifs sous le marteau aguerri de Maître Hervé Poulain, la maison se déleste de 76% de ses lots. La star de la vente n’était autre que l’Alfa Romeo 8C 2900 B Touring Berlinetta de 1939, un modèle classique rouge flamboyant produit à seulement 5 exemplaires adjugé pour 16 745 000 (frais inclus), qui fera le bonheur d’un collectionneur américain après un voyage transatlantique. Une très belle performance, quoique légèrement inférieure à l’estimation fixée par les experts (16 - 22 millions d’euros), qui fait de la belle italienne la troisième voiture d’avant-guerre la plus chère du monde. 

Serenissima Spyder de 1966, image ©Kevin Van Campenhout
Serenissima Spyder de 1966, image ©Kevin Van Campenhout

Le palmarès d’Artcurial comprend une Serenissima Spyder de 1966, vendue 4 218 800 euros, et une Mercedes-Benz SLR Stirling Moss Edition de 2009, adjugée 2 617 200 euros. 

Comme l’a reporté la maison de ventes, les acheteurs étaient majoritairement étrangers, à 84%, avec 22 nationalités représentées. 

« C'est tout le travail de mon exceptionnelle équipe de spécialistes associé au plus prestigieux Salon d'Automobiles classiques au monde qui est récompensé aujourd'hui après 3 jours de ventes marathon. Avec 42 M€, Artcurial Motorcars se positionne encore et toujours comme le leader du marché européen », a déclaré Matthieu Lamoure, directeur général. 

Retrouvez toutes les voitures aux enchères sur Barnebys !

Publicité
Publicité