L'alchimie du design

Les alchimistes aspiraient à concevoir la pierre philosophale, permettant la transmutation des métaux « vils » en métaux nobles. Certains artistes, créatifs et designers sont aujourd’hui comparés à ces praticiens spirituels, grâce à leur ingéniosité et leurs œuvres symboliques. Le prochain chapitre de la maison Cambi Casa D'Aste, prévu le 20 juin prochain, leur sera tout spécialement dédié. 

L'alchimie du design

« La fantaisie est une philosophale donnée à l'homme pour lui permettre de transformer la nature selon ses envies. »

L'alchimie est une philosophique ésotérique située entre science empirique et art, dont le but premier était de transformer le plomb en or. Les idéaux alchimistes sont considérés comme précurseurs de la chimie moderne, même si, en plus de la science, la discipline comprenait des éléments mystiques : l'alchimie impliquait en effet un processus de libération métaphysique de l'opérateur. La transmutation du métal en or grâce à la célèbre pierre philosophale fait avant tout partie d’une recherche spirituelle. 

Hermès Trismégiste, philosophe du troisième siècle auquel le Corpus Hermeticum (recueil de traités mystico-philosophiques en grec) est attribué, image via Dionidream
Hermès Trismégiste, philosophe du troisième siècle auquel le Corpus Hermeticum (recueil de traités mystico-philosophiques en grec) est attribué, image via Dionidream

Les alchimistes aimaient s’identifier comme des « philosophes hermétiques », d’après Hermete Trismegisto, le patriarche de la discipline ayant joué un rôle crucial dans l’édifice des connaissances égyptiennes, et dans la création de l'écriture hiéroglyphique. L'alchimie était à son apogée des années 1400 à la fin des années 1700. « Même Léonard de Vinci, dans ses écrits codés, prétendait pouvoir transformer le plomb en or. Dans son dessin le plus célèbre, l'Homme de Vitruve (1490) est placé à la fois dans un carré et dans un cercle. Dans le carré, l'homme apparaît comme crucifié dans la matière, et dans le cercle, comme une étoile à cinq branches. Le dessin, en plus de contenir des proportions harmonieuses et précises, symbolise la sublimation du corps dans l'esprit à travers la quadrature du cercle. » (Valentina Guidi Ottobri).

Le médecin, alchimiste et astrologue suisse Paracelse a été l’une des figures les plus marquantes de la Renaissance. Il a défini l'imagination comme une « étoile intérieure », une partie du corps terrestre sidéral (donc invisible) d’un individu qui, tel un aimant, attire et transforme, forçant l’homme à se métamorphoser dans le but d'accéder à la création de la pierre philosophale. L'imagination, l'expérimentation et la recherche sont des processus que l’on retrouve dans toute pratique artistique. 

Cambi Casa d’Aste présentera, à l'occasion de sa vente aux enchères Fine Design, plusieurs artistes et créateurs qui ont réussi, en quelques sortes, à créer leur propre pierre philosophale.

Piero Fornasetti

« Je suis mes pièces de mobilier, elles sont ma biographie ». 

Piero Fornasetti, paravent en bois laqué décoré, production Fornasetti, Italie, vers 1950, image © Cambi Casa D'Aste
Piero Fornasetti, paravent en bois laqué décoré, production Fornasetti, Italie, vers 1950, image © Cambi Casa D'Aste

Unique et inimitable, le style de Fornasetti est à la fois synonyme d’innovation et de classicisme. Génie et alchimiste, il construit son univers plastique à coups de visions oniriques, perfectionnant sa technique de gravure et d’impression dans l’atelier de son père, et acquiert une dextérité hors-normes dans l’exécution. Ses fresques, son œil pour l’ameublement, sa participation à la décoration du paquebot Doria, ainsi que sa collaboration avec Gio Ponti l'ont élevé au rang des icônes du design italien du milieu du XXe siècle. 

Lucio Fontana

« L'infini passe par un trou. Tout le monde a cru que mon intention était de détruire mais ce n'est pas vrai, je construis ». 

Lucio Fontana, piètement de table en terre cuite émaillée polychrome, pièce unique, c. 1950, image © Cambi Casa D'Aste
Lucio Fontana, piètement de table en terre cuite émaillée polychrome, pièce unique, c. 1950, image © Cambi Casa D'Aste

Avec une simple incision dans le plan de la toile, Lucio Fontana en révèle l’espace tridimensionnel. Figure de proue du spatialisme, l’artiste a placé la couleur, la lumière et l'espace à la base de sa recherche et de son exploration plastique. Fontana a débuté en Argentine en tant que sculpteur, pour poursuivre en Italie, où il aborde la céramique et abandonne le figuratif pour se consacrer au modelage sensoriel.

Osvaldo Borsani et Lucio Fontana, table basse avec structure en bois et plateau en verre, série Concetto Spaziale, produite par Borsani Furnishings, 1952, image © Cambi Casa D'Aste
Osvaldo Borsani et Lucio Fontana, table basse avec structure en bois et plateau en verre, série Concetto Spaziale, produite par Borsani Furnishings, 1952, image © Cambi Casa D'Aste

C'est en 1946 qu’il élabore, aux côtés de jeunes artistes et d’intellectuels, le Manifesto Blanco (Manifeste blanc), le point de départ du mouvement spatialiste où sont ennoncées les règles d’un art nouveau articulé autour des concepts de temps et d’espace. 

Verner Panton

« Le but principal de mon travail est d'amener les gens à utiliser leur imagination. »

Verner Panton, lustre Wondrelamp Type G avec structure thermoplastique Cellidor, production Luber AG, Danemark, 1969, image © Cambi Casa D'Aste
Verner Panton, lustre Wondrelamp Type G avec structure thermoplastique Cellidor, production Luber AG, Danemark, 1969, image © Cambi Casa D'Aste

Amoureux de la couleur et de la géométrie, Panton a travaillé comme architecte chez Arne Jacobsen avant de fonder son atelier. Sa passion pour le plastique, les couleurs vives et les motifs géométriques s'est traduite par des projets visant à fusionner l’ameublement et le domaine de la construction. Au début des années 1960, il développe la célèbre Panton Chair avec Vitra, présentée en 1967 comme le tout premier produit développé indépendamment par la société suisse. À partir des années 1970, il laisse de côté la création d’objets pour se consacrer à la conception d’environnement domestiques (l’intérieur du paquebot Loreley à Cologne ou les bureaux du journal Der Spiegel), lesquelles lui vaudront une reconnaissance internationale et inspireront une génération de créateurs.  

Sara Ricciardi

« Ce que j'aime dans l'alchimie, c'est la possibilité. Je crois que la pierre philosophale n'est rien d'autre qu'une pépite qui se cache au plus profond de notre corps ». 

Sara Ricciardi, vase sculptural en verre de Murano, pièce unique, production Venini pour Visionnaire Home Philosophy, 2019, image © Cambi Casa D'Aste
Sara Ricciardi, vase sculptural en verre de Murano, pièce unique, production Venini pour Visionnaire Home Philosophy, 2019, image © Cambi Casa D'Aste

Sara Ricciardi est née en 1989. La jeune designer, qui jouit déjà d'une certaine notoriété dans l’industrie, a forgé son expérience et assis sa réputation par le biais de projets hors pair. Originaire de Bénévent, Sara a étudié entre Milan, Istanbul et New-York, et travaille aujourd’hui à Milan, où elle a ouvert son studio il y a quatre ans. Son approche se caractérise par une exploration narrative :  selon elle, toute esthétique naît d'une histoire précise. Les matériaux qu’elle utilise sont choisis avec l’aide de grands maîtres artisans italiens.

Le vase qui sera présenté lors de la vente joue sur l’équilibre entre deux deux formes : l’un des récipients en verre est dessiné dans une silhouette pointue et crue, tandis que l’autre arbore des lignes plus fluide et douces. L’œuvre est une invitation à prendre conscience des multiples étapes que nous pouvons passer.

Marcantonio

« Je n'abandonne jamais l'ironie ; l'ironie c’est important. Si une idée me semble drôle, je ne peux pas m'empêcher de la concrétiser ». 

Marcantonio, Life After Life, chaise conçue pour la collection Wooderkammer, édition limitée à 8 exemplaires, production Scapin, 2019, image © Cambi Casa D'Aste
Marcantonio, Life After Life, chaise conçue pour la collection Wooderkammer, édition limitée à 8 exemplaires, production Scapin, 2019, image © Cambi Casa D'Aste

Né en 1976, Marcantonio Raimondi Malerba a commencé sa carrière dans le domaine du théâtre et de la scénographie, mais s’est rapidement tourné vers le design et la conception d’objets décoratifs. Axé sur le lien entre l'homme et la nature, son travail agit comme une prolongation de son enfance, une époque où il devait faire preuve d’imagination et user de ce qu’il trouvait autour de lui pour construire. 

Son œuvre a ensuite évolué vers la recherche d’une élégance et d’une esthétique supérieures, sans pour autant abandonner le concept du jeu et de l’enfance. Dans Before the Beginning, « l'enfant observe attentivement le reflet des cristaux, comme un scientifique étudie la matière, comme un artiste observe la réalité et la transforme pour la comprendre ». 

Marcantonio, Before the Beginning, Italie, 2019, image © Cambi Casa D'Aste
Marcantonio, Before the Beginning, Italie, 2019, image © Cambi Casa D'Aste

Studio CTRLZAK & Livio Ballabio

« Je considère les objets qui nous entourent comme une extension de notre âme, et notre âme n'a certainement pas de forme élémentaire. »

Studio CTRLZAK & Livio Ballabio, Sideroid Zenith, structure imprimée 3D en résine et météorite, pièce unique, production JCP, Italie, 2017, image © Cambi Casa D'Aste
Studio CTRLZAK & Livio Ballabio, Sideroid Zenith, structure imprimée 3D en résine et météorite, pièce unique, production JCP, Italie, 2017, image © Cambi Casa D'Aste

Livio Ballabio est un architecte diplômé de l’École polytechnique de Milan. Né dans une famille étroitement liée à l'industrie du meuble, Ballabio s'est laissé influencer par la beauté de ces objets utilitaires à la frontière de l’œuvre d’art, pour expérimenter et trouver son propre style. Aujourd'hui expert dans le domaine de la décoration d'intérieur haut de gamme, il collabore avec des professionnels de divers secteurs : artisanat, décoration, sculpture, design et architecture. 

CTRLZAK est un studio hybride qui réunis différentes disciplines et cultures. Fondé à Milan par Katia Meneghini et Thanos Zakopoulos, le studio crée des œuvres d'art et de design, des objets décoratifs, des installations et des espaces : chaque projet est une histoire. Les créations de CTRLZAK ont été exposées dans diverses galeries et institutions dans le monde entier, telles que le MoMA, le Louvre et la Biennale de Venise.

Cambi Casa d’Aste proposera, lors de la vente Fine Design du 20 juin prochain, une expérience immersive dédiée aux Alchimistes du design célébrés au fil du catalogue. D’autres noms viendront enrichir ce Temple d'or de l'alchimie, comme Gaetano Pesce, Ettore Sottsass, Sandro Chia, Federico Pepe et Patricia Urquiola. Le projet est réalisé par CTRLZAK et organisé par Valentina Guidi Ottobri.

Gio Ponti, fauteuil mod. 811, produit pour Cassina, Italie, image © Cambi Casa D'Aste
Gio Ponti, fauteuil mod. 811, produit pour Cassina, Italie, image © Cambi Casa D'Aste

Le catalogue de Cambi Casa d'Aste est, comme toujours, de la plus haute qualité, et comprendra une belle sélection d’œuvres signées par Gio Ponti, Angelo Lelii, Giovanni Ferrabini, Pietro Cascella, ou encore Alessandro Mendini.

Découvrez tous les lots de Cambi Casa d'Aste sur Barnebys !