Un voyage à travers l'histoire

La prochaine vente aux enchères de la maison Pax Romana se tiendra le 10 août prochain. Avec une remarquable sélection de pièces de monnaie anciennes, d’artefacts uniques, d’armes et de bijoux anciens, embarquez pour un voyage à travers le temps.. 

Un voyage à travers l'histoire

Des armes vikings aux bagues médiévales, en passant par les poteries néolithiques et les sculptures égyptiennes, près de 600 objets historiques seront présentés chez Pax Romana le 10 août prochain. 

Casque grec corinthien en bronze, image © Pax Romana
Casque grec corinthien en bronze, image © Pax Romana

Premier lot notoire du catalogue, ce casque grec corinthien en bronze datant de 600 ans av. J.-C., une rareté dans un excellent état de conservation. Les orifices curvilignes prévus pour les yeux se prolongent en un long protège-nez, tandis que les paragnathides (ou oreillons) s’étendent dans une forme linéaire, laissant un fin interstice vertical pour la bouche de l’hôte.

Casque grec chalcidien « argenté », image © Pax Romana
Casque grec chalcidien « argenté », image © Pax Romana

On poursuit avec ce casque grec chalcidien « argenté » aux paragnathides amovibles. Populaire en Grèce et ses territoires colonisés aux Ve et IVe siècles av. J.-C., le casque chalcidien serait un modèle plus évolué du casque corinthien. Il est plus léger, moins encombrant, et présente des améliorations permettant à son hôte de mieux voir et entendre. Un trou était généralement percé sur les protèges-joues – ou ailleurs – pour permettre de fixer une doublure intérieure en cuir. Des ornements, comme des brosses en crin de cheval, étaient souvent placés au sommet. À l'époque d'Alexandre le Grand, le casque était encore porté par les soldats, et plus particulièrement les hoplites, des fantassins armés de longues lances. Le casque chalcidien deviendra plus tard le casque attique, porté par la majorité des armées. 

Épée médiévale dite «  Ingelrii », image © Pax Romana
Épée médiévale dite « Ingelrii », image © Pax Romana

Cette épée de fer médiévale extrêmement rare fait partie des « Ingelrii », un ensemble d'environ 20 épées médiévales connues datant du Xe au XIIe siècle, dont la lame porte l'inscription INGELRII - de légères variations orthographiques, telles que INGELRD et INGELRILT, peuvent être observées selon les modèles. Ce type d’épée était soudé à partir de tiges d'acier et de fer entrelacées, et doté d’une lame à double tranchant. En 1951, treize épées portant l’inscription avaient été découvertes et authentifiées. Une autre encore, trouvée dans le lit de la rivière Nene en 1895 et conservée au musée de Wisbech, a été identifiée comme une Ingelrii.

Rare bague médiévale en or sertie d'une améthyste et d'émeraudes, image © Pax Romana
Rare bague médiévale en or sertie d'une améthyste et d'émeraudes, image © Pax Romana

Cette bague britannique médiévale en or est constituée d’un réseau d'orifices agencés dans une forme florale, serti d’émeraudes et d’une améthyste en son centre. Ce type de bijou n'était porté que par les femmes les plus influentes de l’époque, généralement des membres de la haute aristocratie ou de la cour du roi.

Cheval chinois en terre cuite, dynastie Wei ou début de la dynastie Tang, image © Pax Romana
Cheval chinois en terre cuite, dynastie Wei ou début de la dynastie Tang, image © Pax Romana

On termine avec une élégante statue chinoise en terre cuite de la dynastie Wei ou du début de la dynastie Tang (400 à 600 après J.-C.), un cheval aux cheveux bleus monté d’une selle et d’une étoffe rose gracieusement plissée. Très présents dans l'art chinois, les chevaux étaient perçus comme un symbole de guerre et de force militaire.

Découvrez tous les lots de Pax Romana sur Barnebys !

Advert
Advert