Corps et armes 

Un ensemble d’armes à feu et d’objets royaux provenant des archives familiales de Freiherr von Leonrod est en route vers la salle des ventes d’Hermann Historica.

Corps et armes 

Depuis plus d’un demi-siècle, Hermann Historica organise des ventes exclusives d'objets historiques et militaires, qui de par leur qualité, attirent les collectionneurs et experts internationaux.

La 78ème vente aux enchères de la maison allemande, qui se tiendra à Munich les 14 et 15 mars, ne fera pas exception à la règle, et présentera des armes à feu couvrant cinq siècles d’histoire, qui seront réparties en trois catalogues. La plupart des pièces proviennent des archives familiales de Freiherr von Leonrod, auxquelles viendront s’ajouter des objets de collection issus de la royauté, cumulant un total de 832 lots.

Fusil à silex Steinschloss, de Cornelius Clett, Salzbourg, v. 1660, image ©Hermann Historica
Fusil à silex Steinschloss, de Cornelius Clett, Salzbourg, v. 1660, image ©Hermann Historica

La vacation du 14 mars s’ouvrira sur une sélection d’armes à feu historiques et modernes, comprenant un double fusil à silex du XVIIe siècle provenant de l’armurier salzbourgeois Cornelius Clett. 

Fusil à silex en métal de Johann Glett, Passau, v. 1680/90, image ©Hermann Historica
Fusil à silex en métal de Johann Glett, Passau, v. 1680/90, image ©Hermann Historica

Autre lot notoire, un fusil à silex du XVIIe siècle entièrement constitué de métal, comportant la signature de l’armurier Johann Glett, de Passau. Les collectionneurs retrouveront également un exemplaire de l’armurier Zacharias Herold, basé à Dresde entre 1586 et 1618. En 1588, il fut chargé de livrer des mousquets à l'armurerie et en 1590, des carabines à l'arsenal. Herold était armurier à la cour de 1603 à 1610 et, en 1618, a obtenu le titre de maître de guilde. 

Mousquet de Zacharias Herold, Dresde, 1587, image ©Hermann Historica
Mousquet de Zacharias Herold, Dresde, 1587, image ©Hermann Historica

Pour ce qui est des armes à feu modernes, le catalogue recèle quelques modèles de choix.   

Prototype Mauser Pistol Nickl, image ©Hermann Historica
Prototype Mauser Pistol Nickl, image ©Hermann Historica

Ce prototype du canon Mauser Nickl de 1921 est particulièrement remarquable. Le modèle n’a néanmoins pas été poursuivi, et le présent prototype de la série est certifié inapte au tir. 

Borchardt C 93, Loewe Berlin, avec planche, v. 1895, image ©Hermann Historica
Borchardt C 93, Loewe Berlin, avec planche, v. 1895, image ©Hermann Historica

Le catalogue comprend deux armes de poing allemandes du XIXe siècle relativement rares, soient un Borchardt C 93 Loewe Berlin, et un modèle Schwarzlose de 1898. 

Modèle Schwarzlose, 1898, image ©Hermann Historica
Modèle Schwarzlose, 1898, image ©Hermann Historica

La vente aux enchères d'Hermann Historica se poursuivra le 15 mars avec le catalogue « Le Freiherr von Leonrod - KB Kammerherrn, Obersthofmeister, combattants de la résistance », offrant une multitude de pièces issues des archives familiales de la noble famille souabe-franconienne.

Wilhelm Freiherr von Leonrod, ensemble Grande Croix avec épées et diamants sertis sur l’anneau, de l'Ordre bulgare de Saint-Alexandre, image ©Hermann Historica
Wilhelm Freiherr von Leonrod, ensemble Grande Croix avec épées et diamants sertis sur l’anneau, de l'Ordre bulgare de Saint-Alexandre, image ©Hermann Historica

Au XIXe siècle, les Leonrod étaient particulièrement liés à l'histoire de la Bavière et de la Maison Wittelsbach, et occupèrent plusieurs postes au sein de la cour ou des tribunaux bavarois : Leopold Freiherr von Leonrod était le ministre de la Justice bavaroise de 1887 à 1902, tandis que sa belle-sœur, Sybilla Dame de Leonrod, était l’éducatrice personnelle du futur roi, Louis II de Bavière. L'un des derniers membres de la famille Leonrod n’était autre que le combattant de la résistance Ludwig Freiherr von Leonrod, qui a perdu la vie pour sa participation à l’opération Valkyrie du 20 juillet 1944 (lcomplot visant à assassiner Adolf Hitler).

Wilhelm Freiherr von Leonrod, Grand Croix de l'Ordre du Mérite bavarois de Saint-Michel, image ©Hermann Historica
Wilhelm Freiherr von Leonrod, Grand Croix de l'Ordre du Mérite bavarois de Saint-Michel, image ©Hermann Historica

Les 179 objets ayant appartenu à la famille Leonrod comprennent, entre autres, des médailles, des uniformes, des documents historiques, et des photographies personnelles.

Maquette du « SMS Kaiser Friedrich III » ayant appartenu au Prince Henri de Prusse, modèle phare, 1900-03, image ©Hermann Historica
Maquette du « SMS Kaiser Friedrich III » ayant appartenu au Prince Henri de Prusse, modèle phare, 1900-03, image ©Hermann Historica

La série de ventes se clôturera le 15 mars avec un catalogue d’objets de collection provenant de mains royales, comme cette maquette en argent du navire SMS Kaiser Friedrich III, reçu par le prince Heinrich de Prusse à son départ en tant que commandant de l’escadron Geschwaders de 1903.

Ancienne propriété du roi Frédéric II de Prusse, assiette du service de la Compagnie royale d’Asie prussienne, Chine, 1754-55, image ©Hermann Historica
Ancienne propriété du roi Frédéric II de Prusse, assiette du service de la Compagnie royale d’Asie prussienne, Chine, 1754-55, image ©Hermann Historica

Cette assiette, reçue en cadeau par le roi Frédéric II de Prusse, provient du service de la Compagnie royale d’Asie prussienne, et a été rapatriée à Emden depuis Guangzhou à bord du « Prinz von Preußen », avec un équipage de 186 personnes, à la fin du mois de décembre 1753. Néanmoins, en juin 1755, à quelques kilomètres seulement de son port d'attache, le navire s’échoue près de Borkum, conduisant à la destruction de la majeure partie du service. Les quelques pièces restantes sont donc assez rares à trouver sur le marché des enchères.

Carabine à serrure en argent et en nacre de l’empereur Ferdinand III, « Meister der Tierkopfranke », Vienne, v. 1650, image ©Hermann Historica
Carabine à serrure en argent et en nacre de l’empereur Ferdinand III, « Meister der Tierkopfranke », Vienne, v. 1650, image ©Hermann Historica

Les collectionneurs d’armes anciennes pourront également mettre la main sur ce fusil à serrure du XVIIe siècle, ayant appartenu à l'empereur germano-romain Ferdinand III, ainsi que sur une paire de pistolets de luxe du milieu du XIXe siècle, qui étaient en possession du duc Ernst II de Saxe-Corburg et Gotha, le beau-frère de la reine Victoria.

Paire de pistolets de luxe du duc Ernst II de Saxe-Coburg et Gotha, Ulbrich, Dresde, v. 1840/50, image ©Hermann Historica
Paire de pistolets de luxe du duc Ernst II de Saxe-Coburg et Gotha, Ulbrich, Dresde, v. 1840/50, image ©Hermann Historica

Pour rappel, les enchères auront lieu les 14 et 15 mars chez Hermann Historica à Linprunstraße 16 à Munich.

Découvrez tous les lots d'Hermann Historica sur Barnebys !