Pierre Bonnard et Yves Klein brillent en Scandinavie

Il est temps pour Bukowskis, la première maison de ventes du marché scandinave, de réitérer sa très prestigieuse « Important Spring Sale ». Entre mobilier rococo, arts asiatiques, céramiques et haute joaillerie, on retrouve une belle sélection de peintures et de sculptures, et notamment deux œuvres remarquables de Pierre Bonnard et d’Yves Klein.  

Pierre Bonnard et Yves Klein brillent en Scandinavie

Le coup d’envoi de la Important Spring Sale de Bukowskis sera donné le 4 juin prochain à Stockholm. Plusieurs milliers de lots classés en 8 catégories différentes défileront sous le marteau des experts, pendant deux jours consécutifs. Dans cette remarquable sélection d’œuvres et d’objets majoritairement scandinaves, quelques merveilles françaises pointeront le bout de leur nez. 

Le nouveau record de l’artiste Pierre Bonnard a été décroché la semaine dernière avec une huile sur toile de 1912, adjugée pour 17 millions de dollars après une féroce bataille entre six enchérisseurs. Bonnard sera représenté chez Bukowskis avec Esquisse pour deux baigneuses ou le Printemps, une épreuve en bronze à patine conçue en 1902, et onzième exemplaire d’une édition de seulement 15. Une sculpture similaire de 1905 est actuellement conservée au Minneapolis Institute of Art. 

Pierre Bonnard, Esquisse pour deux Baigneuses P., 1912, image © BukowskisPierre Bonnard, Esquisse pour deux Baigneuses P., 1912, image © Bukowskis

Yves Klein, figure de proue du Nouveau réalisme et pionnier de la performance, a débuté son « aventure monochrome en 1954 », libérant la couleur de la prison de la ligne et affirmant que la monochromie était la seule manière pour lui de « voir ce que l’absolu avait de visible ». Inventeur et détenteur du IKB (International Klein Blue), l’artiste est connu pour ses toiles intenses et texturées, comme Untitled Blue Monochrome, (IKB 321), une œuvre de 1959 qui sera présentée chez Bukowskis.

Yves Klein, Untitled Blue Monochrome, (IKB 321), 1959, image © BukowskisYves Klein, Untitled Blue Monochrome, (IKB 321), 1959, image © Bukowskis

Du côté de la céramique, on retrouvera quelques tasses en porcelaine de Sèvres accompagnées de leur soucoupe. Ces objets d’art de haute voltige sont datés du XVIIIe siècle et sont ornés de décors d’oiseaux polychromes sur fonds bleu azur et bleu de Prusse, tandis que de fines dorures s’étendent sur les pourtours.

Tasses et leurs soucoupes, manufacture de Sèvres, XVIIIe siècle, images © BukowskisTasses et leurs soucoupes, manufacture de Sèvres, XVIIIe siècle, images © Bukowskis

On poursuit avec une sculpture de l’artiste et médailleur français Paul Paulin, Jeune femme sur un rocher, ou Jeune baigneuse. Après sa rencontre avec Edgar Degas en 1883, qui l’encourage à persévérer dans le domaine de la sculpture, Paulin a réalisé une série de bustes de personnalités liées au mouvement impressionniste (Degas posera pour lui à deux reprises), avant de s’attaquer au thème du nu féminin. La Jeune baigneuse, thème de la sculpture en bronze à patine annoncée chez Bukowskis, a été présentée au Salon de 1902.

Paul Paulin, Jeune femme sur un rocher ou Jeune Baigneuse, 1902, image © BukowskisPaul Paulin, Jeune femme sur un rocher ou Jeune Baigneuse, 1902, image © Bukowskis

On termine avec L’apocalypse de Saint Jean, un superbe portfolio comprenant 21 œuvres de Salvador Dalí, Foujita, Trémois, Leonor Fini, Bernard Buffet, Mathieu, ou encore Zadkine. Les dessins, estampes et lithographies au thème biblique compris dans cet ensemble témoignent des différentes approches plastiques des artistes participants. Les œuvres sur papier vélin BFK Rives sont signées par les artistes et sont datées entre 1960 et 1961. 

L'Apocalypse de Saint Jean, Portfolio de 21 œuvres sur papier vélin, signées par les artistes, 1960-61, images © BukowskisL'Apocalypse de Saint Jean, Portfolio de 21 œuvres sur papier vélin, signées par les artistes, 1960-61, images © Bukowskis

Retrouvez le reste de la sélection de Bukowskis sur Barnebys !