Art, design, antiquités, votre recherche commence ici

Laocoon ou : Sur les limites de la peinture et de la...

À propos de l'objet

In-4, demi-toile de l'époque, manuscrit (écriture très lisible), mors fendu, 204 pp. numérotées, à Limoges, 1849 Un feuillet recto-verso, In-8 manuscrit accompagne l'ouvrage, signe de Le Bas Une traduction inédite du Laocoon par Le Bas Dans l'avertissement de l'édition la plus récente de ce texte classique, Frédéric Teinturier souligne « Ce célèbre texte fait aujourd'hui partie de ces oeuvres incontournables dont tout un chacun a entendu parler, et son importance est universellement reconnue ». De même dans sa présentation de l'ouvrage il cite Goethe qui avait été ébloui par sa première lecture du Laocoon : « Cette oeuvre nous a  arrachés à notre misérable état d'intuition pour nous ouvrir les larges champs de la pensée. Ce qui avait depuis si longtemps mal interprété, le ut pictura poesis, était d'un seul coup supprimé, la différence entre les arts plastiques et les arts du verbe devenaient enfin claires, leurs sommets respectifs apparaissaient désormais distincts même si leurs bases semblaient similaires. » Le manuscrit que nous proposons est inédit et très probablement inconnu, comme en témoigne le feuillet de pensées ajouté et la concordance des écritures. Il apparait comme étant l'oeuvre du célèbre philologue et philosophe Philippe Le Bas. Il ne contient naturellement que ce que Lessing avait intitulé « Première partie », les « Paralipomènes » (laissés manuscrits par Lessing) n'ont été publiés que plus tard. *** An unpublished translation of Laocoon by Le Bas In the warning of the most recent edition of this classic text, Frédéric Teinturier emphasizes « Ce célèbre texte fait aujourd'hui partie de ces oeuvres incontournables dont tout un chacun a entendu parler, et son importance est universellement reconnue ». Just as in his presentation of the book he quotes Goethe, who was dazzled by his first reading of Laocoon: « Cette oeuvre nous a  arrachés à notre misérable état d'intuition pour nous ouvrir les larges champs de la pensée. Ce qui avait depuis si longtemps mal interprété, le ut pictura poesis, était d'un seul coup supprimé, la différence entre les arts plastiques et les arts du verbe devenaient enfin claires, leurs sommets respectifs apparaissaient désormais distincts même si leurs bases semblaient similaires. » The manuscript we propose is unpublished and most probably unknown, as evidenced by the added fact sheet and the concordance of the writings. It appears to be the work of the famous philologist and philosopher Philippe Le Bas. It naturally only contains what Lessing had called « Première partie », the « Paralipomènes » (manuscript left by Lessing) were only published later.
Galerie
loading...
Prix fixe
2,469 EUR

Vous recevrez un e-mail pour les nouveaux objets dans cette catégorie !


Vous recevrez un e-mail pour les nouveaux objets dans cette catégorie !