Art, design, antiquités, votre recherche commence ici

1974 - CITROËN DS 23 CHAPRON LORRAINE BLINDÉE

À propos de l'objet

L’avant dernière DS Chapron construite Ex- banque de Santander en Espagne Une des deux Lorraine blindée Carte grise française Châssis N°: 10FD538 / N° Chapron : 7655 L a carrosserie Henri Chapron commença à proposer ses propres transformations sur la base de la Citroën DS dès 1958. Si la version Prestige fut intégrée au catalogue par la marque, dès 1965 le carrossier propose sa propre interprétation du haut de gamme de Javel sous l’appellation «Majesty». Cette dernière arbore une poupe à ailerons et un pavillon rehaussé avec une lunette plus verticale. La DS 21 Majesty, bien que coûtant plus du double de la berline de série remporta un certain succès à son échelle, et fut produite à quelques dizaines d’exemplaires. En 1969, Henri Chapron présente une nouvelle version de berline, dénommée «Lorraine», venant remplacer la «Majesty». Cette nouvelle carrosserie arbore une poupe très géométrique et rectangulaire, ainsi qu’un toit plat. Le dessin est signé Paul Colinet qui, ayant collaboré à la réalisation de la limousine DS présidentielle, fut largement inspiré par le dessin de la poupe de cette dernière créée par Henri Dargent et Robert Opron. En 1969, la berline DS Lorraine est présentée et rend hommage au Général de Gaulle, Lorrain d’origine. Une berline personnalisable à souhait que certains clients demanderont même avec un blindage. Seulement 20 seront réalisées, avant que la production de la DS s’interrompt en 1975, faisant dès lors cesser les transformations de Chapron sur cette base. La voiture qui nous intéresse ici est l’avant-dernier exemplaire de berline «Lorraine» qui sortira des ateliers de la rue Aristide Briand à Levallois en 1974. Celle-ci fut commandée neuve par la banque d’Espagne avec un blindage spécial de l’ensemble des vitres. La base est une DS 23 à carburateur, donc à moteur 115 ch et à boite de vitesse mécanique. D’après les archives, elle servait au directeur de la banque de Santander en Espagne qui en avait commandé deux pour véhiculer ses dirigeants. Est-ce face à la menace terroriste des indépendantistes basques ? L’histoire ne le dit pas. Ces deux autos étaient commandées sans aucune option hormis la climatisation. La base est une D Super couleur blanc Meije et modifiée entièrement chez Henri Chapron. Celle-ci sous le numéro Chapron 7655, et une autre de couleur beige métallisé sous le numéro 7654, équipée elle du moteur 21. Le propriétaire actuel, grand collectionneur de Citroën trouve cette pure rareté dans les Landes il y a quelques années et fit refaire la carrosserie par un professionnel. Celui-ci s’en sert régulièrement et se rend à diverses manifestations à son volant. La magie de la suspension hydropneumatique fait vite oublier la surcharge pondérale due au blindage intégral. Elle est en très bon état général et la mécanique sort d’une révision générale avec le remplacement du joint de culasse et de la pompe à eau. Pour la première fois proposée lors d’une vente aux enchères, c’est une chance de pouvoir acheter une voiture rarissime à l’histoire singulière.
loading...

Vous recevrez un e-mail pour les nouveaux objets dans cette catégorie !


Vous recevrez un e-mail pour les nouveaux objets dans cette catégorie !



Objets vendus

1966 SHELBY COBRA 427 "SUPER SNAKE"
Vendu

1966 SHELBY COBRA 427 "SUPER SNAKE"

Prix réalisé
4,180,000 EUR

1966 SHELBY COBRA 427 "SUPER SNAKE"
Vendu

1966 SHELBY COBRA 427 "SUPER SNAKE"

Prix réalisé
4,224,990 EUR

1974 McLaren M16C Indianapolis
Vendu

1974 McLaren M16C Indianapolis

Prix réalisé
2,647,040 EUR

1974 Lamborghini Countach LP400 Periscopo
Vendu
1974 Porsche 911 Carrera RS 3.0
Vendu

1974 Porsche 911 Carrera RS 3.0

Prix réalisé
1,300,750 EUR

1974 Porsche 911 Carrera 3.0 RS
Vendu

1974 Porsche 911 Carrera 3.0 RS

Prix réalisé
831,831 EUR

1974 Lamborghini Bravo
Vendu

1974 Lamborghini Bravo

Prix réalisé
588,000 EUR

1975 Citroën SM Mylord Cabriolet par Chapron
Vendu