Vol des oeuvres du street artist Invader: la mairie de Paris porte plainte

En plein Paris et sous les yeux des passants, de faux agents de la voie publique ont décollé et dérobé des mosaïques réalisées par le street artist Invader. La ville de Paris a porté plainte lundi 7 août.

Vol des oeuvres du street artist Invader: la mairie de Paris porte plainte

En se faisant passer pour des agents de la voie publique, ils pensaient s'en sortir facilement. C'était sans compter la puissance des réseaux sociaux.

Depuis une dizaine de jours, révèle Le Parisien, deux pseudo-agents municipaux portant des gilets jaune fluo et roulant en Mercedes ont décollé en plein Paris et en plein jour plus d’une vingtaine de fresques du street artist Invader, connu du grand public pour ses petits bonhommes en mosaïques inspirés du jeu vidéo de 1978.

Un exemple de mosaïque par le street artist InvaderUn exemple de mosaïque par le street artist Invader

Les fans de l'artiste ont vite riposté sur Twitter en lançant une vraie chasse à l'homme et en diffusant la photo des deux suspects.

Image via TwitterImage via Twitter

Lundi, un représentant de la Mairie de Paris a porté plainte "contre X pour usurpation de fonction".

"Plus d'une dizaine d'oeuvres de l'artiste Invader ont été arrachées des murs à plusieurs endroits de la capitale", a indiqué une responsable de la ville de Paris à l'AFP.

Invader, Sans titre, 2004 Adjugé 32 500 EUR chez Artcurial le 25 avril 2017Invader, Sans titre, 2004 Adjugé 32 500 EUR chez Artcurial le 25 avril 2017

Les oeuvres de l'artiste Invader sont très recherchées des amateurs d'art urbain, notamment aux enchères chez Artcurial, qui a fait du street art l'une de ses spécialités.