"Notre vin n'a jamais été aussi bon que cette année! C'est une grande saison." explique Christine von Eggers Rudd.

Les raisins ont tout juste été récoltés sur le magnifique domaine viticole du Château de Palayson qu'on peut déjà esquisser si le millésime sera bon. Ce domaine produit environ 20 000 bouteilles de vin par an, en grande majorité du rouge.

Christine et Allan von Eggers Rudd, chacun avec un verre de vin produit sur leur domaine Christine et Allan von Eggers Rudd, chacun avec un verre de vin produit sur leur domaine

C'est en 1999 que le couple a visité le vignoble alors assez délabré et habité par une vieille dame. Il n'a pas fallu beaucoup de temps avant que Christine et Alan achètent la maison, à condition que la vielle dame y reste jusqu'à sa mort. Après sa disparition un an et demi plus tard, la rénovation du domaine a commencé.

blog

"La dame qui vivait ici avait 36 chats, la maison sentait mauvais et son état était très délabré. Nous avons immédiatement commencé un travail de rénovation énorme" dit Christine.

blog

La bâtisse est très ancienne. Sur la propriété il y a une chapelle qui date de 1100, et pendant la rénovation le couple est tombé sur un mausolée qui remonte à l'époque romaine.

"Ce fut la plus grande découverte archéologique de Provence de l'année." a déclaré Christine. "Plusieurs archéologues ont étudié et donné des conférences sur ce mausolée."

blog

Plusieurs murs intérieurs ont été démolis pour ouvrir l'espace et rendre les chambres plus grandes. Tous les murs extérieurs ont conservé leurs fondations en pierre et le sol est constitué de dalles de Bourgogne.

"Alan est architecte et a eu comme idée de faire une ambiance blanche, pure et naturelle, alors que je suis plus pour la couleur et le textile." a expliqué Christine.  "Mais nous avons réussi à nous mettre d'accord."

blog

Certains des meubles de la maison ont apporté de logements précédents de Washington, du Colorado et de Copenhague. Pour le reste, ils ont complété avec des objets trouvés dans des magasins d'antiquités et sur des marchés aux puces situés dans la région.

blog

Le décor est devenu un mélange de français et de gustavien avec des touches contemporaines. Une amie du couple, Inge Hørup, a peint plusieurs des nombreux tableaux modernes accrochés aux murs, à la fois dans la maison principale et dans la chapelle.

blog

Dans la "chambre bleue" on trouve un vieux bureau et un beau miroir que Christine et Alan ont achetés en France.

blog

blog

Dans la chambre du fils de Christine ils ont conservé le mobilier du propriétaire précédent en choisissant de nouveaux habillages et de nouveaux tissus.

blog

blog

Les comptoirs de cuisine et l'évier de la cuisine sont sculptés dans de la pierre de Vence.

blog

blog

La chapelle héberge des fêtes, des dîners et des concerts. La hauteur de plafond donne une acoustique fantastique. Le grand tableau a été peint par leur amie Inge Hørup.

blog

Dans la chapelle pend une peinture plus ancienne de 1858, une copie d'une Madonne du 17e siècle par Bartolome Esteban Murillo. Il n'a pas bougé de ce mur depuis qu'il a été peint.

blog

blog

Dans la salle à manger se trouve une cheminée dans laquelle sont parfois cuites les viandes. "Nous faisons des feux de joie avec de vieilles vignes. Elles brûlent magnifiquement bien et les odeurs sont incroyables!" raconte Christine.

blog

Le placard de la salle à manger a été acheté sur un marché aux puces français comme Christine le montre sur cette image.

blog

Dans la chambre appelée "chambre rouge", le couple a recouvert le lit avec le même tissu que le placard de la salle à manger.

blog

Le domaine propose des ventes et des dégustations de vin primés, des déjeuners, des mariages, des locations, des événements d'entreprise où Alan organise des conférences sur la fabrication du vin.

blog

"Mais être propriétaire d'un vignoble pour faire de l'argent ne sert à rien" dit Christine. "Si vous n'avez pas la passion, il ne faut pas s'embarquer là-dedans." Le projet de Christine et Alan est réel et concret, mais c'est tout d'abord une grande partie de plaisir.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le Château de Palayson. 

Photographie: Anne Nyblaeus
Styliste: Anette Mörner

Commentaires