Dimanche dernier, les collectionneurs et grands amateurs de vin ont découvert un catalogue de 196 lots comprenant plus de 1 300 bouteilles, magnums et jéroboams illustrant les 9 climats du Domaine de la Romanée-Conti.

L’intégralité des lots provenait d’une seule et incroyable collection privée. L’expert de la maison de ventes Baghera Wines a déclaré avoir été surpris par cette découverte « inoubliable », décrivant l'endroit « comme la cave secrète d’un monastère à laquelle tous les aficionados souhaiteraient avoir accès ». En effet, la cave principale en cachait une autre : seuls le propriétaire et sa femme en connaissaient l’existence, et s'en servaient pour conserver les bouteilles les plus précieuses et les plus recherchées. La sélection du DRC était sans nul doute l’une des plus admirables à apparaître sur le marché des enchères.

L’ensemble de bouteilles était un trésor patiemment collecté par deux passionnés de grands Bourgognes, qui en bons connaisseurs, ont su conserver leurs vins dans des conditions parfaites. La maison de ventes a enregistré un chiffre total de 11,6 millions de francs suisses, soit 10,2 millions d’euros, avec des lots atteignant le demi-million.

Le lot phare, un ensemble de 12 bouteilles de Romanée-Conti allant de 1937 à 1991, s’est envolé pour 552 000 CHF (486 000 euros), contre une estimation fixée entre 120 000 et 200 000 CHF.

Les acheteurs étaient, selon le directeur de la maison de ventes, à « 70% asiatiques, et 15% français ». Un lot de trois magnums de Romanée-Conti 1934, 1953 et 1971 a décroché 246 000 CHF (217 000 euros), tandis que 15 bouteilles de Montrachet ont trouvé preneur pour 222 000 CHF (195 800 euros).

Des adjudications surprenantes, qui ont pour le moins surpris les experts de la maison de ventes, mais rappelons que le DRC détient encore aujourd’hui le record de la bouteille de vin la plus chère jamais vendue aux enchères. En octobre 2018, Sotheby’s New-York a enregistré le prix record de 491 000 euros pour un millésime de 1945.

Le Domaine de la Romanée-Conti est chargé d’une histoire fascinante (il a notamment appartenu au Prince François de Bourbon-Conti, cousin de Louis XV, avant de lui être retiré à l’éclatement de la Révolution française), qui s’étend sur 25,5 hectares. La production du domaine compte environ 80 000 bouteilles par an en agriculture biologique, dont 6 000 de Romanée-Conti. Ces dernières comprennent des grands crus de prestige, qui sont souvent réservés et vendus à l’avance à des acheteurs privilégiés. Il est donc relativement rare de trouver une telle collection en salle des ventes.

Selon la plateforme de ventes iDealwine, la part des grands vins de Bourgogne sur le marché en 2017 aurait augmenté en volume, mais aussi en valeur. Le site de ventes a par ailleurs enregistré en seulement un an une hausse de 24 à 33% de valeur totale des ventes. Les vins de Bordeaux, bien que toujours majoritaires, sont au contraire légèrement en baisse.

Retrouvez tous les vins et spiritueux actuellement aux enchères sur Barnebys !