L'art indien ne s'est jamais figé dans le temps. Malgré l'immensité du pays, la diversité de ses races et de ses langues, l'Inde a connu une remarquable unité culturelle, grâce à la solidité de sa structure religieuse, qui, bien que très variée elle aussi, lui permit de conserver intactes ses traditions et de développer sa pensée artistique avec cohérence.

Cliquez sur l'image pour obtenir plus d'informations sur le lot. 

L'association de la sculpture et de l'architecture est caractéristique de la conception de l'art selon la mentalité indienne, pour laquelle l'art est un et multiple à la fois.

Les exigences de cultes très différents ont conditionné les modalités de l'architecture indienne tandis que la sculpture et ses multiples techniques jouaient un rôle considérable dans l'évolution du génie artistique indien.

Mais l'art indien peut-il se résumer à l'art primitif? "Pas du tout, il y a aussi de l'art contemporain en Inde, comme partout" rectifie le spécialiste Hervé Pedriolle dans une interview au Figaro.

L'art moderne et contemporain indien est d'ailleurs celui qui attire le plus de collectionneurs aux enchères.

À côté des "classiques", comme Sayed Haider Raza, Tyeb Mehta ou Maqbool Fida Husain, d'autres artistes comme Arup Das, Paritosh Sen, Atul Dodiya, Subodh Gupta ou Surendran Nair s'arrachent comme des petits pains.

Un succès auquel les grandes maisons de ventes aux enchères, Christie's et Sotheby's, ne sont pas étrangères. Les deux organisent des ventes dédiées à l'art indien aux quatre coins du monde, d'où l'intérêt croissant des collectionneurs étrangers et des fonds d'investissements.

Retrouvez sur Barnebys d'autres lots d'art indien.