Le premier rendez-vous est donné pour le mardi 29 mai, avec la traditionnelle vente aux enchères de bijoux et de montres. Le très riche catalogue comprend un total de 500 lots qui passeront sous le marteau en deux sessions à Milan. Les 16 et 17 mai à l'Hôtel The Square.

Rina Fedora Filippini porte le bijou que lui a donné son mari, le grand ténor Mario Del Monaco (Florence, 27 juillet 1915 - Mestre, 16 octobre 1982) Rina Fedora Filippini porte le bijou que lui a donné son mari, le grand ténor Mario Del Monaco (Florence, 27 juillet 1915 - Mestre, 16 octobre 1982)

Commençons avec la brève histoire d’un joyau historique : ce précieux bracelet est réalisé dans les années vingt par le célèbre joaillier parisien Henri Lyon Rue de la Paix. La merveille est ensuite achetée par le célèbre ténor Mario Del Monaco afin de rendre hommage à son épouse, la Rina Fedora Filippi.

Bracelet Art Déco, Henry Lyon, Paris. Estimation de 17 000-20 000 € Bracelet Art Déco, Henry Lyon, Paris, estimé entre 17 000 et 20 000 €

Entièrement serti de diamants, son poids total s’élève à 80 grammes. Le bijou a été grandement chéri par la conjointe de l’artiste, qui le porte à divers évènements et soirées publiques, comme en témoignent de nombreuses photographies d'archives.

À gauche : Bague en or jaune, diamants et saphir naturel estimé à 20/25 000 euros. Au centre : Bague Daisy en or jaune et blanc, rubis birman naturel et diamants estimés entre 32 et 36 000 euros. À droite : Bague en platine, diamants et saphir estimée à 5/6 000 euros. À gauche : Bague en or jaune, diamants et saphir naturel, estimée entre 20-25 000 euros / Au centre : Bague Daisy en or jaune et blanc, rubis birman naturel et diamants, estimée entre 32-36 000 euros / À droite : Bague en platine, diamants et saphir, estimée entre 5 000 et 6 000 euros

Au matin du jour suivant (30 mai), c’est une impressionnante sélection de peintures du XIXe siècle, provenant toutes d'une collection florentine, qui sera présentée. On trouve également au sein du catalogue le mobilier de la maison d’où proviennent les œuvres d’art.

Parmi les lots, on note la présence d’un croquis de 1870 illustrant une scène de danse populaire signé Vincenzo Cabianca ; un beau paysage portuaire vénitien de Filippo Carcano (image ci-dessous), ainsi qu’une aquarelle de Girolamo Induno de 1886, intitulée "La collection de papillons".

Filippo Carcano (1840-1914), paysage vénitien avec des voiliers, estimation entre 1.500 et 2.000 euros Filippo Carcano (1840-1914), paysage vénitien avec des voiliers, estimé entre 1 500 et 2 000 euros

La dernière session de ventes de l'après-midi du 30 mai présentera des œuvres d'une importante collection milanaise. La vente aux enchères débutera par un bref défilé de mobilier design, qui inclut néanmoins l'iconique Rio Chaise-longuecréée par Oscar Niemeyer en 1978.

Oscar Niemeyer (1907-2012), « Chaise Longue Rio », vers 1978, estimé entre 8 et 10 000 euros Oscar Niemeyer (1907-2012), « Chaise Longue Rio », vers 1978, estimé entre 8 000 et 10 000 euros

En tant que le lot phare de la vente, on retrouve une rare sculpture exécutée par Arnaldo Pomodoro : « Colonne avec de grandes feuilles (pour Mondadori) ». L’œuvre est créé entre 1971 et 1972 en seulement deux exemplaires plus deux éditions d'artiste.

Arnaldo Pomodoro, « Colonna grandes feuilles (Knopf) », 1972, estimée entre 80-100 000 euros Arnaldo Pomodoro, « Colonna grandes feuilles (Knopf) », 1972, estimée entre 80-100 000 euros

Le modèle est une imposante sculpture en bronze et en acier réalisée sous commande de Giorgio Mondadori entre 1972 et 1975 pour le Palazzo Mondadori Segrate. Le bâtiment devient le nouveau siège de la maison d'édition créée par l'architecte brésilien Oscar Niemeyer près de Milan, où l’œuvre monumentale de Pomodoro se trouve encore aujourd'hui, surplombant le lac artificiel qui entoure le bâtiment.

Sculpture monumentale de Pomodoro au Palazze Sculpture monumentale de Pomodoro au Palazzo Mondadori Segrate, image via Alfabeta2

La collection comprend aussi des œuvres inédites de Funi, Nomellini, Balla, Ponti, Guttuso, Vedova et Sutherland. Certaines œuvres de cette collection seront exposées à Milan les 16 et 17 mai à l'Hôtel Square, Via Albricci 2/4.

À gauche : Graham Sutherland (1903-1980), « Étude pour Le Boef », 1979, estimé entre 4 000 et 6 000 euros À droite : Graham Vivian Sutherland, (1903-1980), « Thorn Tree », 1978, estimé entre 6 000 et 8 000 euros. À gauche : Graham Sutherland (1903-1980), « Étude pour Le Boef », 1979, estimé entre 4 000 et 6 000 euros / À droite : Graham Vivian Sutherland, (1903-1980), « Thorn Tree », 1978, estimé entre 6 000 et 8 000 euros.

Pour résumer, voici les rendez-vous à ne pas manquer chez Maison Bibelot :

Vente bijoux et montres : 29 mai, 10h et 16h
Exposition de Milan : les 16 et 17 mai à l'Hôtel Square, 2 Via Albricci, de 10h à 18h.
Exposition de Florence : les 25, 26 et 27 mai chez Maison Bibelot, 6 Corso Italia, de 10h à 13 et de 15h à 19h.

Ventes Mobilier et peintures antiques / Collection de peintures du XIXème siècle : le 30 mai à 10h
Exposition de Florence : les 25, 26 et 27 mai chez Maison Bibelot, 6 Corso Italia, de 10h à 13 et de 15h à 19h.

Ventes Collection d'art moderne et contemporain / Une collection de peintures du XXe siècle / Mobilier design : le 30 mai à 16h
Exposition de Milan : les 16 et 17 mai à l'Hôtel Square, 2 Via Albricci  de 10h à 18h.
Exposition de Florence : les 25, 26 et 27 mai chez Maison Bibelot, 6 Corso Italia, de 10h à 13 et de 15h à 19h.

Cliquez ici pour obtenir plus de détails.

Commentaires