On commence avec une importante pièce d’orfèvrerie, un collier en or blanc 18 carats formé de deux rivières de diamants. Des diamants de forme ovale parcourent le bijou, chacun est accompagné de quatre diamants de plus petite taille, disposés de façon circulaire autour du joyau principal. Le poids total des diamants est d’environ 22 carats. L’estimation de la pièce est fixée à 19 000 euros.

Baldomer Galofre (1849-1902) est un peintre catalan qui compte de nombreuses expositions en Espagne, et c’est notamment celle de 1884, à Barcelone, qui le rend vraiment populaire. En 1890, l’une de ses œuvres est achetée par la Reine María Cristina. Son style est fortement inspiré du travail de Marià Fortuny, mais il conserve un usage de la couleur qui lui est propre. L’œuvre de la vente, « Caballistas descansando » est une huile sur toile que les experts de Durán Arte y Subastas ont estimée à 15 000 euros.

L’œuvre « Madonna con Niño dormido » est exécutée par un disciple de Il Sassoferrato, ce qui permet de la dater au XVIIe siècle. Il Sassoferrato (1609-1685), de son vrai nom Giovanni Battista Salvi, était un peintre baroque italien connu pour ses images dévotes et ses thèmes Catholiques. Il a influencé bon nombre d’artistes après lui, comme l’auteur de cette Madone à l’enfant dont le prix de départ avoisine les 7 000 euros.

On observe au sein du catalogue un exemplaire de montre-bracelet pour femmes signé Philippe Patek. Ce modèle « Calatrava » est en or jaune 18 carats, le cadran blanc comporte un calendrier à trois heures et l’index des heures est en chiffres romains. Dotée de son bracelet en cuir marron, la montre ref. 5117J-001 est accompagnée de son étui et de la documentation originale. Les enchères commenceront à 7 000 euros.

On termine avec une œuvre unique de Joan Cunill (né en 1931), un sculpteur de Palma qui chérit l’usage de l’acier inoxydable depuis plus de 15 ans. Sa pratique sculpturale est variée et comporte souvent, comme le démontre l’œuvre pyramidale de la vente, des plans géométriques et des figures qui peuvent être interprétées depuis différentes perspectives. « La Pirámide », une sculpture en acier et en verre, est signée à la base et sera présentée par Durán Arte y Subastas avec un prix de départ de 3 000 euros.

Il y a tant à explorer dans le catalogue, que vous soyez en quête d’art, d’objets ornementaux, d’antiquités ou de votre prochaine parure de bijoux, la 558ème vente de Durán Arte y Subastas est à ne pas manquer. Le 23 juillet 2018.

Retrouvez le catalogue de la vente sur Barnebys !

Commentaires