Sur cette peinture murale, on voit une jeune fille qui rappelle fortement Cosette des Misérables -la comédie musicale inspirée de l'oeuvre de Victor Hugo- les yeux pleins de larmes sur fond de drapeau tricolore déchiré.

L'oeuvre dénonce l'utilisation de gaz lacrymogènes et plus globalement les mauvais traitements infligés aux migrants de Calais.

Image via tuxboard.com Image via tuxboard.com

En bas à gauche, un flashcode redirige vers une vidéo de l'association Calais Migrant Solidarity montrant une opération de police dans la "Jungle" visant à évacuer 1500 personnes vivant dans des conditions insalubres pour les reloger dans des installations en dur.

La peinture a été volontairement placée en face de l'ambassade de France, dans le quartier de Knightsbridge à Londres. Lundi, des équipes de la voierie sont venus recouvrir le dessin par des panneaux après plusieurs tentatives d'arrachage.

Image via tuxboard.com Image via tuxboard.com

Banksy s'est déjà exprimé à plusieurs reprises sur la situation des migrants de Calais, via un bateau de migrants dans son parc d'attraction détourné Dismaland ou encore avec une fresque représentant Steve Jobs, un baluchon sur une épaule et un Macintosh vintage à la main.

Il affirmait alors: "Nous sommes souvent conduits à croire que l'immigration est un fardeau sur les ressources d'un pays, mais Steve Jobs était le fils d'un migrant syrien. Apple est la société la plus rentable du monde, paye 7 milliards de dollars d'impôts et existe seulement parce qu'on a laissé entrer un jeune homme de (la ville syrienne de) Homs."

Commentaires