La rencontre a eu lieu alors que le peintre et sculpteur présente une exposition intitulée Allen Jones - Colour Matters à la galerie Marlborough Fine Art de Londres.

L'artiste était interrogé par l'historien d'art et curateur Norman Rosenthal.

Image: Barnebys Image: Barnebys

Allen Jones n'est pas un artiste comme les autres. Il est célèbre entre autres pour ses sculptures érotiques dans lesquelles les femmes sont assimilées à des objets.

Né en 1937 à Southampton, le peintre et sculpteur britannique titille la controverse par ses oeuvres satiriques. Son pop-art sexué s'attaque à un objet de surconsommation: la femme.

Allen Jones,  Série 'Furniture' Allen Jones,
Série 'Furniture'

La femme est représentée objet, en table, chaise ou simple sculpture érotique.

L'artiste a divisé la critique lors de sa carrière, certains estimant que son travail manque de profondeur tant sur le style que sur le fond tandis que d'autres le voit comme un féministe qui travaille pour sublimer la forme féminine.

Allen Jones 'Chair', 1969  © Allen Jones Allen Jones 'Chair', 1969
© Allen Jones

Pour cette dernière exposition, l'artiste semble s'être adouci. Ses sculptures en fibre de verre représentent toujours des femmes, mais dans un style qui tend profondément vers l'abstraction.

Des éléments tangibles sont inclus dans ses oeuvres et leur donnent vie, comme des chaussures en cuir ou un maillot de bain pailleté.

L'exposition fait écho aux oeuvres du début de la carrière d'Allen Jones. Il y a 50 ans, l'artiste utilisait déjà le plexiglas et la fibre de verre comme matière première de ses créations.

Vivantes et fortes, ses oeuvres sont à l'image de la créature.

Commentaires