La correspondance manuscrite existe depuis le 17e siècle, époque où les gens aisés faisaient porter des cartes par leurs domestiques.

La tradition a perduré jusqu'au 19e siècle, période où la carte est souvent utilisée à des fins mondaines - pour une invitation en ville, ou un remerciement par exemple-. C'est probablement l'origine du terme carte de visite.

Il est cependant apparu le besoin de communiquer des informations plus personnelles ou plus complètes. Si l'Angleterre fut le berceau du timbre-poste (en 1840), l'Autriche fut celui de la carte postale. C'est en 1869 que le professeur Emmanuel Hermann note la première codification de ce mode d'échange. La carte postale est alors "un rectangle de papier résistant dont le recto est imprimé d'un texte administratif et de la reproduction d'un timbre - le verso est réservé à la correspondance qui circulera au grand jour".

Le 20 Décembre 1872 la loi officialise la carte postale française non illustrée. En 1878, l'Union Postale Universelle fixe le format 9x14cm. L'exposition universelle de 1889 à Paris voit le premier grand tirage: une carte de la Tour Eiffel, gravée par Léon Charles Libonis, est émise à 300 000 exemplaires.

Peu après, en 1891, la première carte postale photographique est tirée à Marseille par Dominique Piazza. L'idée se répand et les coûts baissent rapidement.

Cliquez sur l'image pour obtenir plus d'informations sur la carte.

Revenue à Paris en 1900, l'Exposition universelle marque l'explosion de l'usage de la carte postale. La production passe de 100 millions en 1910 à 800 millions en 1914.

La crue de la Seine à l'hiver 1910 montre à l'extrême le rôle journalistique quasi quotidien tenu par la carte postale.

La première guerre mondiale donne un nouvel élan à l'échange de cartes postales alors que des millions d'hommes sont éloignés de leurs familles.

Dans les années 1920, la population semble se détourner des cartes postales. Le rapprochement des familles en temps de paix, la concurrence croissante du téléphone et du télégraphe, l'usage de la photographie dans la presse, le développement de l'automobile, tout contribue à achever ce mode d'échange.

A partir de 1975, la carte postale ancienne est appréciée car elle est le témoin d'une époque révolue. En parallèle, une carte postale touristique cantonnée aux monuments principaux se développe.

Les cartes postales font partie de notre patrimoine et sont le témoignage direct et visuel d'une nostalgie d'une époque passée. Aujourd'hui, elles continuent à attirer de nombreux collectionneurs et passionnés d'histoire.

Retrouvez plus de 100 000 cartes postales chez Clément Maréchal!

Source: cartophilie-viroflay.org