Dans la marge de cette célèbre photographie, on peut lire l’inscription : "Death comes suddenly to a soldier - Spanish War" ("La mort vient soudainement pour un soldat - Guerre d'Espagne"). Robert Capa fait ses débuts au sein de l’agence Black Star. Il a pour mission de fournir les photographies de la page 19 du magazine LIFE du 12 juillet 1937.

Ce que peu de gens savent, c’est que cette photographie est en fait publiée pour la toute première fois dans le numéro du 447 de l’hebdomadaire français Vu en septembre 1936. Après la publication, l’image est reprise en masse et arbore différents titres : Loyalist Soldier, Falling Soldier, Loyalist Militia ou encore La Mort d’un Soldat. Ce visuel est aujourd’hui considéré comme l'une des meilleures photographies documentaires du XXe siècle.

Lorsque Robert Capa capture ce funeste moment de la guerre civile espagnole, il s'était tapi dans les tranchées en compagnie les soldats républicains. La photographie devient l’emblème de la lutte anti-fasciste et sera mentionnée dans une interview à la radio en 1947. Au cours d’une charge militaire, Robert Capa, sans même regarder dans le viseur, tient l'appareil au-dessus de sa tête et appuie sur le déclencheur. Sans en avoir conscience, il vient de prendre l'une des plus célèbres images du monde et la première à capturer l’instant fatal sur le champ de bataille. Ce cliché plein de drame et de mouvement, où l’on peut voir le soldat éjecté en arrière, devient le symbole de l'horreur de la guerre civile espagnole.

Cette photographie des ruines d'Agrigente, prise le 13 juillet 1943, est accompagnée d’une note sur laquelle on peut lire : « Alors que le bruit de la bataille cesse, les habitants de la ville occupée d'Agrigente sortent de leur cachette. Ils se fraient un chemin au travers des décombres des bâtiments bombardés qui emplissent la rue, ils retournent dans la ville pour accueillir leurs libérateurs victorieux qui défilent ». Une copie de cette photographie est conservée dans les collections du Centre International de la Photographie (ICP) de Manhattan et dans les archives de l'agence de photographie internationale Magnum Photo.

Ce tirage argentique portant le cachet de Acme News Service a été pris le 18 août 1944 et publié peu après, le 4 septembre 1944, dans le magazine LIFE. Parmi les différentes annotations au verso, on déchiffre : « La collaboratrice est escortée par son peuple, Chartres, France. Subissant la moquerie des villageois, une femme de la collaboration est arrachée à sa maison après avoir eu les cheveux rasés. La femme chauve porte un bébé allemand. » D'un point de vue féministe, il peut y avoir plusieurs interprétations de la situation, cette photographie emblématique a été sujette à de nombreux questionnements au cours des dernières décennies.

Ce champ neigeux immortalisé par Capa a été publié dans le magazine LIFE en janvier 1945. La légende se lit ainsi : « Avançant avec précaution à travers un champ enneigé, un soldat américain se rapproche du lieu où gît un combattant nazi. Il garde son arme levée, prêt à l’utiliser à tout moment jusqu'à ce qu’il sache si l'homme est vivant ou mort. »

« Quand la Première armée aéroportée alliée atterrit à l'est du Rhin... Deux images montrant des hommes la Première armée aéroportée alliée transportés sur la rive est du Rhin par des planeurs, immédiatement après l'atterrissage, on peut voir des planeurs arrivant avec leurs charges, de plus de troupes ".

Voici une photographie du « D-Day », ou Débarquement de Normandie, prise peu de temps après le célèbre atterrissage, alors que les soldats grimpent la côte sableuse sous les coups de feu. La photographie a été publiée dans l'édition du 14 juin 1944 du magazine britannique de photojournalisme Picture Post. Le verso est rempli d'annotations au crayon rouge et noir à côté du cachet d’International News. Une coupure de presse y est accolée, elle comporte le texte d'un reportage sur la lutte en Normandie pendant la Première Guerre mondiale, datée du 21 juin 1944.

Ces clichés, montrant les dures conditions et atrocités de la guerre, sont de véritables documents historiques que l’on doit à l’un des plus grands photoreporters du monde.  Robert Capa a été l’un des premiers à illustrer de manière presque intime le quotidien des soldats ainsi que les grandes actions militaires qui sont survenues sur le front.

Le catalogue de la vente du 27 juin chez Be-Hold comporte de nombreuses autres photographies d’artistes de renom, découvrez-les sur Barnebys.

Commentaires