Dans une interview au New York Times, Audrey Tautou confie ses penchants qu'elle a très tôt pour la photographie. Après avoir reçu son premier appareil photo pour sa première Communion, l'actrice se rêve photographe animalière. "Pour moi, la photo est plus une expression de mon désir d'aventures. (...) Ce n'est pas un photographe qui m'a fait envie de devenir photographe."

Audrey Tautou. Courtesy of the artist © Rencontres Arles Audrey Tautou. Courtesy of the artist
© Rencontres Arles

En 2001, le film de Jean-Pierre Jeunet Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain lui fait accéder à une renommée à laquelle elle n'est pas préparée.

L'actrice ressent alors le besoin de prendre du recul. Elle se met ainsi à photographier les journalistes après les interviews, comme elle l'explique au New York Times, "Peut-être à cause que ce qui m'arrivait avec cette célébrité soudaine. C'était une façon pour moins de prendre un peu de distance avec la tempête". 

Audrey Tautou. Courtesy of the artist © Rencontres Arles Audrey Tautou. Courtesy of the artist
© Rencontres Arles

Audrey Tautou explosera ces clichés aux prochaines Rencontres d'Arles du 3 juillet au 24 septembre. Elle y jouera à la fois le rôle du photographe et de modèle, pour un résultat de plusieurs photographies annotées, mais également des autoportraits pris à différentes époques.

L'exposition, intitulée Audrey Tautou : Superfacial, comptera également des centaines de clichés pris grâce à des caméras de surveillance qu'elle déclenche elle-même à distance avec un boitier. "Je voulais créer quelques chose qui ressemble à un making-of extrême", explique-t-elle.

Audrey Tautou. Courtesy of the artist © Rencontres Arles Audrey Tautou. Courtesy of the artist
© Rencontres Arles

Audrey Tautou, Untitled, Audrey Tautou. Courtesy of the artist © Rencontres Arles Audrey Tautou, Untitled, Audrey Tautou. Courtesy of the artist
© Rencontres Arles

Une révélation pour le public qui découvrira pour la première fois ses talents de photographe. "Je me suis préservée pendant tant de temps, même ceux qui m'entourent ne connaissent pas mon travail".

Audrey Tautou. Courtesy of the artist © Rencontres Arles Audrey Tautou. Courtesy of the artist
© Rencontres Arles

Quant à la façon dont son projet sera reçu par le public, Audrey Tautou ne semble pas s'en inquiéter: "Je suis très habitué à présenter des choses au public, et je sais qu'une fois qu'on donne quelque chose, ce n'est plus à vous".

“Audrey Tautou, Superfacial” du 3 juillet au 24 septembre, Abbaye De Montmajour, Rencontres d’Arles, France. Plus d'informations sur rencontres-arles.com.

Commentaires