En février 2016, Anish Kapoor avait fait scandale dans le monde de l'art en s'offrant l'exclusivité du pigment le plus noir jamais inventé: le Vantablack.

Un échantillon de Vantablack Image via surreynanosystems.com Un échantillon de Vantablack
Image via surreynanosystems.com

À l'époque, il n'existe pas d'équivalent à cette matière noire qui absorbe 99.96% de la lumière et le monopole de Kapoor sur cette couleur ultra-pure et recherchée scandalise les artistes.

Le peintre britannique Christian Furr, avait réagi violemment dans le Daily Mail: "Je n'ai jamais entendu parler du monopole d'un artiste sur un matériau. Turner, Manet, Goya... Les plus grands sont tous obsédés par un noir pur. Ce noir, c'est de la dynamite dans le monde de l'art. Nous devrions tous être en mesure de pouvoir l'utiliser. Ce n'est pas juste qu'il appartienne à un seul homme".

Grâce au laboratoire NanoLab, cette frustration prend fin. En effet, l'entreprise vient d'annoncer la libre commercialisation d'un nouveau pigment ultra-noir intitulé "Singularity Black".

Cette matière - inventée en réalité par NanoLab en 2011 sous contrat avec la NASA - combine des nanotubes de carbone avec un agent liant servant à la stabilisation du pigment.

Pour utiliser Singularity Black dans les meilleures conditions, il est recommandé de le pulvériser en spray idéalement sur une surface métallique. Après application, la peinture doit être chauffée à 600 degrés pour éliminer le liant et ne doit pas être touchée pour ne pas en altérer les propriétés.

Jason Chase est le premier artiste à avoir pu utiliser le Singularity Black. Sa première oeuvre le mettant en scène s'intitule Black Iron Ursa et représente un ourson ultra-noir sur un arc-en-ciel de couleur. L'ours, pourtant en 3D, est comme aplati par l'intensité du noir.

Jason Chase, Black Iron Ursa, créé avec le Singularity Black de NanoLab Courtesy of Jason Chase Jason Chase, Black Iron Ursa, créé avec le Singularity Black de NanoLab
Courtesy of Jason Chase

"En tant que premier artiste à utiliser cette technologie, je veux la partager avec mes collègues et collectionneurs. Il est important de la rendre disponible afin que les artistes puissent l'utiliser", a déclaré Jason Chase dans un communiqué. "Les artistes sont ceux qui innovent et qui poussent ces matières vers de nouvelles limites".

Commentaires