Damien et Manuela Boquet font partie de ces galeristes engagés qui irradient leur entourage de leur amour de l'Art. Nous les rencontrons dans leur bureau-galerie parisien où ils nous reçoivent avec chaleur et convivialité autour d'un café italien.

Chez Damien Boquet Art Image: Courtesy of Barnebys Chez Damien Boquet Art
Image: Courtesy of Barnebys

C'est pour nous l'occasion de comprendre l'histoire de la galerie et de ce couple d'amoureux de dessins et de peintures des 19e et 20e siècles. Depuis 1997, Damien Boquet s'est spécialisé dans l'Art Moderne, depuis l'Impressionnisme jusqu'à l'Après-Guerre.

Plus récemment, la galerie s'est concentrée sur les Avant-Gardes internationales des années 1920 à 1950 (en particulier Dada et Surréalisme).

Chez Damien Boquet Art Image: Courtesy of Barnebys Chez Damien Boquet Art
Image: Courtesy of Barnebys

Du 22 au 27 mars prochain, Damien Boquet exposera au Salon du Dessin une sélection particulièrement intéressante autour du thème du Masque et son Double, Une histoire des Avant-Gardes entre ombre et lumière (1922-1948).

Ambitieux et beau programme pour Damien Boquet qui insiste sur la dimension curatoriale de ce genre d'évènements: "Nous voulons expliquer l'histoire de plusieurs pièces d'Avant-Gardes selon un fil rouge passionnant: celui du théâtre et du masque". 

Gino SEVERINI (1883-1966), Tête de Polichinelle Fusain sur papier, c. 1922-1923, 48,2 x 41,7 cm (19 x 16 7/16 in.) Signé en bas à droite G. Severini Gino SEVERINI (1883-1966), Tête de Polichinelle
Fusain sur papier, c. 1922-1923, 48,2 x 41,7 cm (19 x 16 7/16 in.)
Signé en bas à droite G. Severini

Cette exposition de qualité muséale se concentrera sur la période de 1922 à 1948 où la création et le renouveau artistiques ont été particulièrement dynamiques. L'Avant-Garde est révélateur de vérité, elle est le contraire de l'illusion et pourtant elle débute dans les Arts du Spectacle, à travers le théâtre, les cabarets, les déguisements, etc.

C'est là toute la contradiction de ce thème passionnant: les masques révèlent plus qu'ils ne cachent. "Ce sont des représentations de la fragilité et de la solitude de ceux qui créent (peintres, acteurs, poètes, couturiers)" écrit Damien Boquet dans le catalogue dédié à cette exposition. "En somme, étrangement, ces masques sont des portraits intimes. Ils révèlent plus qu’ils ne dissimulent."

Victor BRAUNER, Sans titre, 1941 Graphite et gouache sur papier, 21,5 x 13,5 cm Signé daté et localisé en bas à droite : "Fait à St Feliu d’Amont, Victor Brauner, 12.4.1941" Image: Courtesy of Barnebys Victor BRAUNER, Sans titre, 1941
Graphite et gouache sur papier, 21,5 x 13,5 cm
Signé daté et localisé en bas à droite : "Fait à St Feliu d’Amont, Victor Brauner, 12.4.1941"
Image: Courtesy of Barnebys

Quelque soit la période historique, les artistes partagent dans l'Art ce qu'ils ressentent au plus profond d'eux-mêmes. Dans les années 1920, la fin de la guerre laisse place à une période joyeuse et le masque est plutôt ludique. Dans les années 1930, la montée des totalitarismes et la crainte d'un second conflit laisse place à un masque beaucoup plus tragique. Pendant la Seconde guerre mondiale, les artistes sont marqués par la violence et le mal ambiants et le masque devient démoniaque, presque chamanique.

Estéban FRANCĒS (1913-1976), Masques fantastiques, c. 1940-42 Crayon, aquarelle, gouache et grattage sur carton, 58,3 x 73,4 cm (23 x 28.9 in.) Image: Courtesdy of Barnebys Estéban FRANCĒS (1913-1976), Masques fantastiques, c. 1940-42
Crayon, aquarelle, gouache et grattage sur carton, 58,3 x 73,4 cm (23 x 28.9 in.)
Image: Courtesy of Barnebys

Les oeuvres sur papier que présente Damien Boquet sont des témoignages vivants de ces périodes troubles de notre Histoire. "Le papier a un côté plus spontané, plus intime, plus intellectuel aussi" nous explique ce spécialiste du 20e siècle.

Au delà de la création picturale, c'est en effet la dimension historique qui permet d'appréhender l'oeuvre dans toute sa complexité. Il y a réelle lecture humaine et réaliste à avoir de ces oeuvres. "Ces artistes sont plus que des artistes, ce sont des révolutionnaires" résume Damien Boquet.

"Le Masque et son Double: Une histoire des Avant-Gardes entre ombre et lumière (1922-1948)" sera visible du 22 au 27 mars 2017 au Salon du Dessin (Palais Brongniart, Place de la Bourse, Paris 2e) sur le stand de Damien Boquet Art (stand 34). Courrez-y, vous ne serez pas déçus!

Vous pourrez également retrouver l'exposition dans son intégralité grâce au catalogue édité par Damien Boquet Art et disponible très bientôt.

Commentaires