En reprenant les codes des affiches politiques, de nombreux artistes de street-art se sont exprimés sur la campagne présidentielle.

Certains partagent leurs craintes après les résultats du premier tour, d'autres partagent leurs espoirs.

Les candidats détournés en personnages de Disney Image via Instagram Les candidats détournés en personnages de Disney
Image via Instagram @Combo_Ck

Les dessinateurs eux-aussi s'en donnent à coeur joie, utilisant leurs crayons pour commenter les prises de parole des candidats.

On peut sans doute décerner à François Fillon la palme du candidat le plus raillé, suite aux affaires dont la justice le soupçonne.

Au lendemain du premier tour, Marine Le Pen est elle-aussi particulièrement attaquée sur ses soupçons de fraude, ses thèmes de campagne et sur son père tandis qu'Emmanuel Macron est raillé pour son passé de banquier et sa femme de 24 ans son aînée.

Le second tour, "une équation a deux inconnues" Dessin © Chappatte Le second tour, "une équation a deux inconnues"
Dessin © Chappatte

Le report des voix de Jean-Luc Mélenchon a également fortement inspiré les artistes.

Ces affiches et dessins tournent en boucle sur les réseaux sociaux. Ils traduisent en quelques coups de crayons un ressenti profond de la population, qui vit la campagne présidentielle la plus rocambolesque de son histoire et qui vacille entre désillusions, stupéfactions et espoirs.

Commentaires