Carlos Cruz-Diez (Caracas, 1923) fait partie de ces artistes qui inventent l'art de demain. Acteur majeur de l'art optique et cinétique, cet artiste franco-vénézuélien ne se contente pas de travailler la couleur, il l'intègre pleinement dans le temps et l'espace qui nous entoure.

Au moyen de lames métalliques colorées installées verticalement, Cruz-Diez fabrique des images géométriques changeantes selon la position du spectateur.

Carlos Cruz-Diez devant l'une de ses oeuvres Carlos Cruz-Diez devant l'une de ses oeuvres. Image: inovaqui.com.br

En vrai théoricien de la couleur, Carlos Cruz-Diez expérimente, élabore, invente sans cesse. À l'aide des dernières avancées conceptuelles, il fonde ses recherches sur trois situations chromatiques: soustractive, additive et réfléchie. Les résultats de ses expérimentations s'enchaînent mais ne se ressemblent pas.

Image: Barnebys Image: Barnebys

Dans les oeuvres de Cruz-Diez, la couleur se suffit à elle-même. Elle est une "réalité autonome" qui évolue dans le temps et l'espace.

Et c'est là que l'exposition organisée par Moving Art et Barnes prend tout son sens. Selon Cruz-Diez, l'art est communication et c'est dans l'habitat et l'architecture qui nous entoure qu'il prend vie.

L'une des physichromies exposées à l'agence Barnes L'une des physichromies exposées à l'agence Barnes. Image: Barnebys

Image: Barnebys Image: Barnebys

Il explique sa démarche en ces mots: "Je suis un chercheur, et depuis tout jeune j'ai été convaincu que l'art est communication, que l'artiste ne doit pas seulement réaliser des oeuvres pour des collections ou des musées, mais qu'il doit être présent dans la rue et partout où la collectivité est impliquée."

Carlos Cruz-Diez a réalisé de nombreuses installations intégrées dans l'architecture ou dans l'espace public. Parmi les plus connues, on retrouve Ambientación (1974) installée en plein milieu de l'aéroport Maiquieta de Caracas, Environnement chromatique (1975) créé pour les bureaux d'UBS à Zurich ou encore Chromatic Induction in a Double Frequency (2011-2-12) au Stade des Marlins à Miami.

L'installation permanente de Miami. Image: cruz-diez.com L'installation permanente de Miami. Image: cruz-diez.com

Ses oeuvres sont présentes dans les collections permanentes de prestigieuses institutions telles que le Museum of Modern Art (MoMA) à New York, la Tate Modern à Londres, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris ou encore le Centre Pompidou à Paris.

Carlos Cruz-Diez, Crosswalks of Additive Color, Miami Beach. Photo: © Atelier Cruz-Diez Paris Carlos Cruz-Diez, Crosswalks of Additive Color, Miami Beach.
Photo: © Atelier Cruz-Diez Paris

Le spectateur a donc un rôle primordial dans les oeuvres de Carlos Cruz-Diez. C'est lui qui appréhende l'oeuvre et lui donne vie selon la position où il se trouve. "Le spectateur découvre sa capacité à créer ou à détruire la couleur par ses propres moyens perceptifs. Il découvre la couleur en train de se faire, surgissant et disparaissant devant ses yeux." 

Pour en faire vous aussi l'expérience, courrez chez Barnes pour y découvrir une douzaine de pièces emblématiques, ainsi que des photographies mettant en lumière le travail de Cruz-Diez dans l'architecture.

Barnes, 120-122 rue du Faubourg Saint-Honoré, Paris 8ème. Du 7 avril au 15 juillet 2016. Plus d'informations sur www.barnes-international.com.

Retrouvez les oeuvres de Carlos Cruz-Diez sur Barnebys. 

Commentaires