« Amandier en fleurs » sur une paire de sk8-Hi, image ©Vans « Amandier en fleurs » sur une paire de sk8-Hi, image ©Vans

« Rendre Van Gogh aussi accessible que possible à travers le monde ». Telle est la mission du Musée Van Gogh et de son directeur, Axel Ruger, qui confirme dans une interview pour un magazine de mode le 3 août dernier que la collaboration entre l’institution muséale et la marque de chaussures Vans sera « une nouvelle manière de rendre son œuvre pertinente ».

Pour le musée comme pour Vans, cette collaboration ne sera pas la première du genre, puisque le musée a déjà travaillé sur plusieurs partenariats de design (Samsonite étant l’un des plus récents), tandis que Vans a œuvré aux côtés du créateur Karl Lagerfeld et pour le célèbre groupe Metallica.

Deux modèles basée sur « Vieilles vignes avec une femme », et les extraits des lettres à son frère Théo, image ©Vans Deux modèles basée sur « Vieilles vignes avec une femme », et les extraits des lettres à son frère Théo, image ©Vans

Cette collection capsule, très attendue par les amateurs d’art, est axée sur quatre œuvres majeures du maître postimpressionniste : Amandier en fleurs, Les Tournesols, l’Autoportrait et Le Crâne, ainsi que sur le dessin Vieilles vignes avec une femme, et plusieurs extraits de lettres échangées avec son frère Théo.

Les équipes de design de la marque de chaussures californienne, ont, selon Diane Fuentes, choisi ces œuvres pour une raison bien précise. Leur but étant de retranscrire au mieux la trajectoire et l’évolution de Van Gogh en tant qu’artiste, les designers se sont penché sur des pièces qui « ouvrent une porte sur certains moments de sa vie », pour ainsi éduquer le consommateur sur la carrière mouvementée de l’artiste.

Sweatshirt et chaussures inspirée de « Le Crâne », image ©Vans Sweatshirt et chaussures inspirée de « Le Crâne », image ©Vans

C’est aussi pourquoi l’équipe Vans à préféré laisser de côté la Nuit étoilée, en confiant que la toile mythique était généralement la première chose que l’on pouvait apprendre au sujet de Van Gogh. Faye Frederick, un autre membre chargé du design de la collection, a déclaré que le choix des œuvres tendait véritablement à représenter l’héritage du peintre à travers ses travaux connus, mais aussi grâce à des créations plus obscures, comme l’autoportrait ou les lettres. Les équipes ont porté un regard très critique sur leur travail, et comme le confirme Frederick, rien n’a été laissé au hasard, puisque certaines des étiquettes où le logo apparaît comportent même des coups de pinceau.

Une paire d'Authentic de Vans basée sur « Les Tournesols », image ©Vans Une paire d'Authentic de Vans basée sur « Les Tournesols », image ©Vans

Ce sont donc 16 pièces, allant de chaussures à vêtements, en passant par sacs à dos, qui ont été dévoilées par les deux partenaires. La collection sera vendue dans les magasins Vans à Amsterdam ainsi que sur leur site internet, et dans la boutique du musée. Les profits récoltés par le musée seront dédiés à la préservation de la collection du peintre.

Paire repensée pour « L'Autoportrait », image ©Vans Paire repensée pour « L'Autoportrait », image ©Vans

« En unissant les œuvres d’art iconiques de Van Gogh aux emblématiques styles Vans, notre partenariat emmène l’art de Vincent 'Off The Wall' et aux yeux du monde, auprès d’un tout nouveau public, extérieur au musée. » Adriaan Dönszelmann, directeur commercial du Musée Van Gogh.

La peinture la plus chère de Vincent Van Gogh à ce jour est le Portrait du Docteur Gachet, une huile sur toile vendue chez Christie’s en 1990, pour 82,5 millions de dollars. En novembre 2017 chez Christie’s, la vente de Laboureur dans un champ fait sensation et frôle un nouveau record en atteignant 81 312 500 dollars.

Retrouvez quelques-unes des créations qui vous permettront de porter un peu du peintre sur vous.

Image ©Vans Image ©Vans

Image ©Vans Image ©Vans

Image ©Vans Image ©Vans

Image ©Vans Image ©Vans

Image ©Vans Image ©Vans

Image ©Vans Image ©Vans

Image ©Vans Image ©Vans

Image ©Vans Image ©Vans

Image ©Vans Image ©Vans

Commentaires