Portrait de Marie-Louise Carven pris dans ses appartements parisiens en 2002 Image Joel Saget/Agence France-Presse — Getty Images Portrait de Marie-Louise Carven pris dans ses appartements parisiens en 2002
Image Joel Saget/Agence France-Presse — Getty Images

Elle avait ouvert sa maison de couture Carven en 1945 juste après la guerre. Incarnant le chic insouciant et la gaieté de la liberté retrouvée, ses robes étaient pleines de fraîcheur et ajustées pour les femmes de petite taille, comme elle. On l'appelait à cet effet « la plus petite des grands couturiers ». Car sa maison a en effet vu le jour en réponse a sa petite taille. Ne trouvant pas de quoi se vêtir dans les boutiques parisiennes, Marie-Louise Carven se créait elles-même ses tenues de petite taille. « Si j'avais été une grande et belle fille, je n'aurais jamais créé ma maison de couture ! », racontait-elle.

carven2 Marie-Louise Carven retouchant l'une de ses créations

Entre 1965 et 1978 la maison Carven travaille sur commande pour une quinzaine de compagnies, dont Air India et Air France. Mais son plus grand succès est venu d'une robe de coton rayée blanc et vert à la taille de guêpe qui a imposé le "vert Carven", devenue depuis lors la couleur fétiche de la maison. Les hommes, eux, lui doivent des cravates, le célèbre parfum Vétiver (1957) et une ligne de vêtements, dès 1968.

L'uniforme Air France de 1978 par Carven L'uniforme Air France de 1978 par Carven

La fameuse robe rayée vert Carven La fameuse robe rayée vert Carven

Eau de cologne vert et blanc par Carven Eau de cologne vert et blanc par Carven

Marie-Louise Carven avait abandonné la création en 1993, pour passer les rênes à plusieurs créateurs différents qui ont finalement emporté la marque vers le prêt-à-porter, abandonnant ainsi la Haute Couture. Barnebys lui rend aujourd'hui hommage.

Retrouvez les créations de la maison Carven sur Barnebys. 

Commentaires