Importante Orfèvrerie Européenne, Boîtes en Or et Objets de vitrine - 26 avril 2017 à 10h30

La sélection printanière qui se tiendra le 26 avril chez Sotheby’s à Paris recèle de nombreux trésors d'orfèvreries. Parmi les 261 lots de la vente, les maîtres incontestés de l’orfèvrerie seront proposés, toutes époques confondues. Une jolie façon pour les amateurs ou connaisseurs de retracer l'histoire de l'orfèvrerie via des pièces d'exception.

La sélection commence avec des pièces classiques des fondateurs de l’orfèvrerie comme Luigi Valadier et Alexis Falize.

Cette cafetière en argent d'une grande finesse, réalisée vers 1770 par Luigi Valadier et dont le bec s’achève en une tête de chimère, est un bel exemple de l'importance de cet orfèvre italien très apprécié des papes.

Grande cafetière en argent par Luigi Valadier, Rome, 1777-1778 Grande cafetière en argent par Luigi Valadier, Rome, 1777-1778

Ayant fait ses armes auprès du bijoutier Mellerio, Alexis Falize se démarque par son style raffiné et son travail complexe du métal. Cette rare horloge en argent, réalisée vers 1860 et représentant Atlas soulevant la voûte céleste, en est un exemple éloquent. Estimée 150 000 à 200 000 euros, elle fait partie des lots d'exception de cette vente.

Rare et grande horloge en argent et vermeil représentant Atlas, par Alexis Falize, Paris, vers 1860 Rare et grande horloge en argent et vermeil représentant Atlas, par Alexis Falize, Paris, vers 1860

La vente comprend également de jolies créations contemporaines de deux artistes recherchés, Mario Buccellati et Goudji.

Buccellati, surnommé "Le Prince des orfèvres" par l'un de ses fidèles clients l'écrivain Gabriele d'Annunzio, est réputé pour ses créations subtiles et sophistiquées. Sotheby's propose à la vente deux de ses chefs d'oeuvres, des oiseaux majestueux en argent réalisés vers 1950 et 1970.

Grand coq en argent par Buccellati, Milan, vers 1970 Grand coq en argent par Buccellati, Milan, vers 1970

Dans un tout autre style,  l’artiste d’origine géorgienne Goudji crée des pièces uniques à la croisée de l’art traditionnel byzantin et de la création contemporaine. Sculpteur de formation, il intègre des métaux précieux dans le métal à travers des techniques novatrices et uniques.

La vente présentera pas moins de six pièces de Goudji, dont cette jardinière à pans coupés, argent et pierres dures, créée en 1984.

Jardinière rectangulaire à pans coupés en argent et pierres dures par Goudji, Paris, 1984 Jardinière rectangulaire à pans coupés en argent et pierres dures par Goudji, Paris, 1984

Enfin, une soixantaine d’objets de vitrine et tabatières en or seront dispersés, pour le plus grand bonheur des collectionneurs.

Retrouvez ici l'ensemble du catalogue de la vente. 

Important Mobilier, Sculptures, Objets d'Art et Tableaux - 27 avril 2017 à 10h30

Le 27 avril prochain, Sotheby’s dispersera trois ensembles issus de collections particulières privées: un ensemble provenant d’une collection aristocratique française, le contenu d’un bel appartement parisien de la Rive Gauche incluant des provenances Spitzer et Rothschild et une collection parisienne autour du style Empire.

Le catalogue présentera de grands noms des arts décoratifs du XVIIIe siècle comme Pierre Gouthière, Jean Desforges, Mathieu Beauve Georges Jacob ou encore Nicolas Heurtaut.

Alors que Jean Desforges est réputé pour ses meubles ornés de laque de Chine ou du Japon, Mathieu Beauve a créé son propre style en produisant des sièges Louis XV imposants à la ligne précise.

Commode en laque de Chine, vernis européen d'époque Louis XV, vers 1740-1750, estampillée D.F. pour Jean Desforges Commode en laque de Chine, vernis européen d'époque Louis XV, vers 1740-1750, estampillée D.F. pour Jean Desforges

 Grand fauteuil à dossier plat en bois sculpté, peint et doré d'époque Louis XV, vers 1760, attribué à Mathieu de Bauve
Grand fauteuil à dossier plat en bois sculpté, peint et doré d'époque Louis XV, vers 1760, attribué à Mathieu Bauve

Pierre Gouthière est également l'un des grands noms de cette vente. Doreur et ciseleur des rois Louis XV et Louis XVI, il est l’un des plus célèbres artisans du XVIIIe siècle.

Sotheby's présente une paire d’aiguières d’ornement en marbre blanc et bronze patiné et doré qui lui est attribué et qui est estimée 50 000 à 70 000 euros.

Paire d'aiguières d'ornement en marbre blanc, bronze patiné et doré d'époque Louis XVI, vers 1780, attribuée à Pierre Gouthière Paire d'aiguières d'ornement en marbre blanc, bronze patiné et doré d'époque Louis XVI, vers 1780, attribuée à Pierre Gouthière

Côté sculptures et objets d’art, mentionnons une exceptionnelle et rare coupe en cristal de Roche, datée de 1600 et estimée 70 000 à 100 000 euros ainsi qu’un ensemble de terres cuites françaises du XVIIIe siècle ayant appartenu à l’ancienne collection de Sir Robert Abdy.

Milan, vers 1610, Importante Navette en cristal de roche Milan, vers 1610, Importante Navette en cristal de roche

Enfin, un bel ensemble d’objets d’art de la Renaissance provenant de la prestigieuse collection Frédéric Spitzer sera également mis en vente le 27 avril prochain.

Retrouvez ici l'ensemble du catalogue de la vente.

Commentaires