Max Liebermann (1847-1935) est un peintre et graveur allemand associé au mouvement impressionniste et principalement connu pour ses peintures de la campagne bavaroise.

Ses inspirations sont nombreuses. En 1874, il déménage à Munich - centre artistique majeur à l'époque -, profite de sa maison de campagne au bord du lac Wannsee sur la côte berlinoise et passe ses étés en Hollande.

Ses premières peintures représentent des paysages ruraux et des scènes issues de la vie de tous les jours, dans un style rappelant celui des peintres réalistes comme Gustave Courbet, Jean-Baptiste Corot ou Jean François Millet, souvent considérés comme les précurseurs de l'impressionnisme.

Dans les années 1880, Liebermann commence à peindre des personnages et des scènes de vie: terrasses de cafés, foules sur la plage, cavaliers, parties de polo, etc.

En 1899, il crée la Sécession berlinoise, groupe d'artistes qui s'affranchit du soutien du gouvernement. En 1920, il est nommé président de l'Académie d'Art Prusse, poste reconnu et important sur la scène artistique allemande.

Liebermann, dans la polyvalence de son style, est également un portraitiste de renom. Albert Einstein, Richard Strauss et le président de la République de Weimar, Paul Von Hindenburg font partie des sujets qu'il peint.

La liberté des coups de pinceaux dans des oeuvres telles que rappellent les peintures de Claude Monet et son jardin à Giverny.

Sa propre collection d'art impressionniste français comprend des ouvres de maîtres, tels que Pierre-Auguste Renoir, Paul Cézanne ou Edgar Degas.

Les oeuvres de Liebermann sont exposées au sein de musées incontournables, comme la National Gallery à Londres, le Musée d'Orsay à Paris et le Met à New York. Quatorze de ses oeuvres passeront sous le marteau de Grisebach le 30 novembre prochain.

Art moderne, art contemporain, photographie ou encore art du XIXe siècle...la maison Grisebach organise toute une série de ventes aux enchères du 29 novembre au 2 décembre. Retrouvez ici l'ensemble de leurs catalogues.