Pour sa dernière vente de la saison, les bruxellois de Banque Dessinée se sont associés à la maison Millon pour disperser plus de 700 lots au public.

Plusieurs pièces sont indéniablement de qualité muséale, comme cette illustration à l’encre de Chine et à la gouache blanche d’un album mythique de Jacobs de la série Blake et Mortimer: le Mystère de la grande pyramide.

Jacobs, Le Mystère de la grande pyramide I, illustration à l'encre de Chine et à la gouache blanche pour la couverture du journal Tintin n°11 du 16 mars 1950 Jacobs, Le Mystère de la grande pyramide I, illustration à l'encre de Chine et à la gouache blanche pour la couverture du journal Tintin n°11 du 16 mars 1950

Cette composition où l'on aperçoit le décor du plateau de Gizeh en arrière-plan a été reprise en couverture du journal Tintin n°11 du 16 mars 1950.

Couverture du journal Tintin n°11 du 16 mars 1950 Couverture du journal Tintin n°11 du 16 mars 1950

Le trait fin et élégant de Jacobs en font une pièce exceptionnelle estimée par les experts entre 160 000 et 180 000 €. Un certificat d’authenticité de la Fondation Jacobs accompagne le lot.

Vous êtes plus sensibles aux illustrations de couleur? Ne manquez pas cette pièce incontournable de la série Blueberry par Giraud, estimée 80 000 à 100 000 €.

Giraud, Blueberry, illustration à la gouache, aux encres de couleur et à l'aérographe pour la couverture de l'épisode "Angel Face" publié aux Editions Dargaud en 1975 Giraud, Blueberry, illustration à la gouache, aux encres de couleur et à l'aérographe pour la couverture de l'épisode "Angel Face" publié aux Editions Dargaud en 1975

C'est en 1975, date à laquelle la bande dessinée d'auteur commence à trouver sa place, que cette illustration fait la couverture de l'épisode "Angel Face" publié aux Editions Dargaud. C'est aussi à cette époque que Giraud quitte Pilote et Dargaud pour fonder la revue Métal Hurlant. C'est un vrai virage artistique pour l'artiste, dont la technique est magnifiquement illustrée dans ce dessin unique.

Le plasticien et musicien Jean-Marie Pigeon y sera également mis à l'honneur avec ce buste de Mitsuhirato (Le Lotus bleu), un exemplaire en plâtre monochrome blanc ciré façon marbre de carrare. Cette superbe sculpture a été remise en état avec des lunettes en résine (1989, 80 cm, estimé 25 000 à 30 000 €).

Jean-Marie Pigeon, Tintin, le buste de Mitsuhirato, Le Lotus bleu, exemplaire en plâtre monochrome blanc ciré façon marbre de carrare, réel cordage, 1989, 80 cm, signé Jean-Marie Pigeon, Tintin, le buste de Mitsuhirato, Le Lotus bleu, exemplaire en plâtre monochrome blanc ciré façon marbre de carrare, réel cordage, 1989, 80 cm, signé

Jean-Marie Pigeon est aujourd'hui considéré comme l’un des principaux artistes de l’art pop contemporain. Il a réalisé de nombreuses autres sculptures inspirées de l’œuvre de Hergé et a notamment travaillé au Japon pour le célèbre artiste Takashi Murakami.

Enfin, Banque Dessinée mettra aux enchères des éditions originales de grande qualité dont plusieurs signées de Hergé dont Tintin en Amérique (estimée 15 000 à 18 000 €) ou encore Le Crabe aux pinces d’or (estimée 10 000 à 12 000 €).

Les expositions publiques auront lieu à Paris les vendredi 18 novembre (14h à 21h), samedi 19 novembre (11h à 18h) à la Salle VV, 3 rue Rossini, 75009 Paris et à Bruxelles les vendredi 2 décembre (10h à 20h) et samedi 3 décembre (10h à 18 h). La vente se tiendra le dimanche 4 décembre à l’Hôtel de Ventes des Casernes, avenue des Casernes, 39B, 1040 Bruxelles.

Retrouvez sur Barnebys l'ensemble des catalogues de Banque Dessinée. 

Commentaires