La fleur est à la joaillerie ce que l'amour est à la littérature: une source d'inspiration inépuisable.

Elle désinhibe les créateurs qui se permettent de la représenter sous toutes ses formes, sans jamais en altérer le pouvoir de séduction.

Des lotus égyptiens aux lys et orchidées du XIXe siècle, pas une époque n'a échappé à l'emprise des végétaux.

Quel défi pour les joailliers de retranscrire la légèreté de la fleur tout en assurant une certaine solidité au bijou! Courbes, couleurs, matières...rien n'est laissé au hasard pour donner vie à ce modèle d'esthétique.

Chez Van Cleef & Arpels, le serti mystérieux inventé en 1933 réussit l'exploit de rendre l'or, bien présent dans la structure, totalement invisible en surface. Il est utilisé dans de nombreuses pièces phares comme les clips floraux dès 1937.

Cette saison encore, le bouquet des bijoux est infini: des marguerites chez Genève Enchères, des hibiscus chez Pestel-Debord, du muguet chez Fellows, des roses chez Humphrey Butler...

 Retrouvez ici toutes les ventes de bijoux.