Le vin connaît depuis quelques années une pente ascendante sur le second marché. Les plus grandes maisons lui dédient même régulièrement des ventes. C'est le cas ce mois-ci de Prunier Auction, Sotheby's, Catawiki ou encore Tajan. iDealwine en a même fait sa spécialité.

A 90 %, les vendeurs de vin et spiritueux sont des particuliers. En effet, mieux vaut se séparer de ses bouteilles aux enchères plutôt que de les laisser mourir (entendez par là, conserver le vin trop longtemps jusqu'à oxydation). Vendre aux enchères est un bon moyen de réaliser une plus-value que l'on peut ensuite réinvestir dans une nouvelle cave un peu plus jeune.

Pour l'acheteur, la vente aux enchères est le seul moyen d'acquérir un vin de plus de dix ans, dont le prix est inaccessible sur le premier marché. Là aussi, à 90 %, les acheteurs sont des particuliers.

Au début des années 2000, les Anglais étaient les principaux acheteurs de vin sur le second marché. Aujourd'hui, les Chinois constituent une vraie clientèle d'amateurs.

Les ventes aux enchères de vin en France sont composées à 60 % de bordeaux, essentiellement des crus classés, et à 20 % de bourgognes. Les 20 % restants sont composés, entre autres, de vins du Rhône et de vieux alcools.

Barnebys vous a sélectionné quelques crus qui pourraient vous intéresser. Bonne chasse aux vins!

Cliquez sur l'image pour obtenir plus d'informations sur le lot. 

 Retrouvez d'autres lots de vin et spiritueux sur Barnebys.