01 01

La prochaine vente de Stacks Bowers proposera quelques lots numismatiques américains qui comptent parmi les plus rares vendus aux enchères. Les neuf billets « Rainbow » sont estimés entre 4 et 6 millions de dollars, tandis que le billet Silver Certificate « Marcy » (dont on ne connaît que deux exemplaires) vaudrait à lui seul plus de 1 000 dollars. Plusieurs pièces de monnaie datant des XVIIIe, XIX et du début du XXe siècle feront également partie des lots phares.

Cet ensemble de neuf billets provient de la série des « Legal Note » de 1869, aussi connus sous le nom de « Rainbow », pour leurs arrière-plans aux couleurs saillantes. Pendant la guerre civile, les billets avaient remplacé les espèces comme monnaie courante, car dans la panique, les gens accumulaient leurs pièces et rendaient la circulation monétaire difficile. Ce n'est qu'en 1876 et 1878 que ces billets ont pu être échangés contre des pièces d'argent et d'or.

Le billet le plus précieux mis aux enchères, ce Silver Certificate de 1 000 dollars dit « Marcy », date de 1891. Il a déjà établi le record mondial de prix pour un billet vendu aux enchères lors d’une vente en 2013 chez Stack’s Bower, qui a abattu son marteau pour 2,6 millions de dollars. Le seul autre exemplaire ayant survécu est celui de la Smithsonian Institution. William Marcy, qui a donné son nom au billet, a eu une carrière politique prolifique : il a été sénateur à New-York, gouverneur de New-York et secrétaire d’État auprès du président Franklin Pierce. Ce lot d’exception est estimé entre 2 et 3 millions de dollars.

Ce billet de 1 000 dollars de 1869 (d'une valeur de près de 20 000 dollars en 2018) est le seul billet de 1000 dollars du « Rainbow Legal Tender » resté entre des mains privées. On y aperçoit Christophe Colombe dans son étude (gauche) et DeWitt Clinton (droite), gouverneur et sénateur de l'État de New-York et maire de New-York. Le billet est certifié en excellent état et reste l’un des deux seuls connus à ce jour (le second est conservé à la Réserve fédérale de Chicago). L’estimation oscille entre 1,5 et 2,5 millions de dollars.

Ce billet de 500 dollars date de 1869, son équivalent en 2018 est de 9 200 dollars. C’est le seul exemplaire provenant d’une collection privée et l’un des trois seuls connus parmi les 89 360 billets imprimés à l’époque (les deux autres se trouvent respectivement à la Smithsonian Institution à Washington et à la Federal Reserve Bank de Chicago). À gauche, on trouve la figure allégorique de la justice, à droite, le portrait du président John Quincy Adams. Ce billet extrêmement rare est un ajout extraordinaire à toute collection de numismatiques de l’après-guerre civile, et est estimé entre 1,5 et 2,5 millions de dollars.

Cette pièce en or de quatre dollars « Stella », de 1879, avait été conçue dans le but de créer un système monétaire international. La « Stella » (d’une valeur de quatre dollars en or), aurait été l’équivalent américain de la monnaie européenne actuelle, et quelques centaines de pièces ont été forgées. Le concept n’a cependant pas été accepté, et la monnaie n’est jamais parvenue au grand public. Pour un collectionneur chevronné, cette pièce est une part importante de l'histoire du numismatique américain.

Ce modèle de 1875 provient d’un tirage de seulement 20 pièces, dont cinq seraient encore entre des mains privées. Ce « Half-eagle » n’apparaît pas souvent aux enchères, environ tous les 5 à 10 ans. Cette pièce, ornée de la tête de la « Liberty » (statue de la Liberté) à l'avant, et d’un aigle majestueux à l'arrière, est un exemplaire unique et rarissime.

Retrouvez tous les lots de Stack’s Bowers sur Barnebys !