Une impressionnante sélection de haute joaillerie attendra les collectionneurs le 23 mai prochain chez Cambi Casa d'Aste. La maison de ventes milanaise dispersera près de 290 lots, et aura le plaisir de proposer quelques pièces à la provenance toute particulière.

Le catalogue compte un bon nombre de bijoux vintage, mais aussi et surtout, quelques créations portées par la légende hollywoodienne Marlene Dietrich. À commencer par une paire de boutons de manchette et d’une paire de boutons de plastron assortie. Ces accessoires ont été majoritairement utilisés à partir du milieu du XIXe siècle : la matière des chemises étant de plus en plus rigide et empesée, il devenait difficile de fermer les manches ou le col avec de simples boutons. Leur fonction utilitaire est rapidement devenue ornementale, notamment grâce au roi Édouard VII, qui les a popularisés en arborant des boutons sertis de pierres précieuses et d’émaux. L’ensemble de Dietrich, conçu en or et serti de saphirs étoilés et de diamants roses, est complété par un somptueux étui à cigarettes en or.

Les quatre boutons de l’Ange Bleu ne sont pas inconnus sur le marché des enchères. En 1987, l'ancienne actrice et chanteuse, qui menait alors une vie isolée dans son appartement de l'avenue Montaigne à Paris, a décidé de céder une partie de sa collection de bijoux chez Christie's, laquelle comprenait les pièces présentées aujourd’hui. Certains ont affirmé que Dietrich se délestait de ses bijoux car ils étaient porteurs de souvenirs trop douloureux, tandis que d’autres ont certifié que sa fortune s’était évaporée, et que la star était poursuivie par des créanciers. 

Dès les années 1930, Marlene Dietrich est apparue dans des tailleurs et des smokings faits sur-mesure, dans ses films (Morocco, 1930) comme en privé, popularisant des tenues réservées aux hommes auprès de la gent féminine. 

Son look affirmé a fait de Marlene Dietrich une icône de mode dans les années 1930, image via thebestamericanpoetry.com Son look affirmé a fait de Marlene Dietrich une icône de mode dans les années 1930, image via thebestamericanpoetry.com

L’ensemble de bijoux présenté chez Cambi Casa d’Aste est accompagné d'une lettre dactylographiée signée par Marlene Dietrich avant la vente aux enchères chez Christie's en 1987, qui confirme l'origine des boutons de manchette et des boutons de chemise.

Découvrez tous les lots de Cambi Casa d'Aste aux enchères sur Barnebys !