Dans le rapport Artprice 2014, qui analyse le marché de l'art contemporain, propose un classement des 500 artistes contemporains les plus bankable. Cinq artistes urbains sont présents dans la liste. Le premier d'entre eux n'est autre que le mystérieux Banksy qui pointe à la 58e position. Obey (274e), JonOne (316e), Kaws (343e) et Seen (437e) affichent eux aussi une belle stabilité sur le second marché.

Le talent, la technique, la notoriété, la présence dans les foires d'art, la représentation en galerie et en musée, la valeur de marché...ce sont tous ces facteurs qui contribuent à faire de ces cinq artistes des acteurs incontournables du marché de l'art contemporain.

Banksy, le mystérieux

Le mystérieux graffeur britannique est connu pour ses oeuvres au pochoir qui viennent souvent "commenter" l'actualité. Banksy délivre ses oeuvres-messages au compte-gouttes tant elles font évènement à chaque fois.

Ses graffitis voient le jour à Bristol vers 1993. Aujourd'hui, ses œuvres poétiques et souvent engagées couvrent les murs des plus grandes villes de la planète. La star du graffiti tient à son anonymat, on ne sait donc que très peu de choses sur celui qui aime se faire appeler "le vandale de qualité".

banksy banksy

Obey Giant, le propagandiste

Célèbre pour avoir crée et lancé la marque à succès Obey, Shepard Fairey s'est fait mondialement connaître pendant la campagne électorale américaine pour son poster HOPE de Barack Obama.

Ses collages sont inspirés des codes visuels de la publicité, de la propagande politique et de l'industrie musicale.

JonOne, le pionnier

Street artist d'origine portoricaine né en 1963, John Andrew Perello alias JonOne est une figure majeure de la culture du graffiti. Les créations de cet autodidacte s'inspirent de la culture hip-hop, de la rue, du métro, du break-dance, mais aussi d'oeuvres de maîtres de la peinture tels Kandinsky, Pollock ou Schnabel.

La peinture de JonOne, riche et saturée, exalte la vivacité des couleurs et les improvisations abstraites.

Kaws, le grand enfant

Kaws a débuté sa carrière dans les années 1990 aux Etats-Unis. A l'époque, il sème ses graffitis sur les murs et détourne des affiches publicitaires. Ancien collaborateur freelance des studios Disney, son univers pop art est peuplé de personnages récurrents comme Mickey, Hello Kitty, Bob l'Eponge, le Bibendum Michelin ou encore les Simpson.

Son travail est décliné sur des supports très divers: toiles, art toys, packagings, couvertures d'albums (Kanye West), produits en association avec des marques (Nike, Vans) ou de grands noms du luxe (Colette, Comme des Garçons, Marc Jacobs). Il est entre autre représenté par la Galerie Emmanuel Perrotin.

Seen, le roi du graffiti

Richard Mirando, alias Seen, est un graffeur Américain né en 1961. Il débute en taguant des trains New-Yorkais et est l'auteur des premiers Wholecars (véhicules entièrement bombés).

En 1982, il est l'un des héros du film Style Wars et sa notoriété grimpe en flèche. Depuis, Seen est une véritable légende vivante du mouvement graffiti. Son talent est particulièrement reconnu pour sa créativité sans bornes dans les lettrages et les coloris.

En février 2012, Artcurial vend l'une de ses oeuvres, Superman Who, pour près de 96 000 euros.