Le résumé des records de la semaine

Il s’est passé pas mal de choses cette semaine dans le monde des enchères. Avec la dispersion de plusieurs collections majeures, le deuxième semestre bat son plein et les maisons de ventes ont enregistré record sur record. Retour sur les événements à retenir.

David Hockney, Portrait of an Artist ( Pool with Two Figures), image ©David Hockney via Christie's
David Hockney, Portrait of an Artist ( Pool with Two Figures), image ©David Hockney via Christie's

L’importante collection d’Art américain du collectionneur Barney A. Ebsworth est passée sous le marteau de Christie’s les 13 et 14 Novembre, une vente qui s’achève en enregistrant non moins de 13 records d’artistes, dont quelques records mondiaux pour les catégories respectives des œuvres. Le chiffre total de la vente s’élève à 323 million de dollars pour 91 lots.

Edward Hopper, « Chop Suey »

Edward Hopper, Chop Suey, 1912, image ©Christie'sEdward Hopper, Chop Suey, 1912, image ©Christie's

Le chef-d’œuvre très attendu d’Edward Hopper, Chop Suey, à décroché le record pour une œuvre d’Art américain, confirmant ainsi les attentes de la maison de ventes, qui avait présenté l’œuvre comme l’une des plus importantes de sa catégorie à apparaître en salle des ventes. Le maître américain y dépeint deux femmes en train de dîner dans le restaurant chinois Chop Suey, au détour d’une rue new-yorkaise. L’œuvre de Hopper nous offre une perspective réaliste sur la société américaine du XXe siècle, que peu d’autres artistes ont pris la peine de capturer. La toile a, par la même occasion, surpassé le plus haut prix de vente de l’artiste (40 millions de dollars) en atteignant 91 millions de dollars.

Willem de Kooning, « Women as a landscape »

Willem de Kooning, Woman as Landscape, 1954-55, image ©Christie'sWillem de Kooning, Woman as Landscape, 1954-55, image ©Christie's

Woman as a Landscape, une toile grand format de 1954-55 signée par Willem de Kooning, a également fait son petit effet. La figure du corps féminin est ici traitée de manière abstraite, la toile incarne parfaitement le corps de travail expressionniste-abstrait de De Kooning et montre la métamorphose du corps humain en une forme non-figurative. Avec une adjudication de 68.9 millions de dollars, la toile a établi un nouveau record pour l’artiste, et fait désormais partie du peu d’œuvres de De Kooning étant entre les mains d’un collectionneur privé.

Alexander Calder, « Hen »

Alexander Calder, Hen, 1943, image ©Christie'sAlexander Calder, Hen, 1943, image ©Christie's

Un prix certes moindre, mais néanmoins un record. L’œuvre Hen d’Alexander Calder s’est vendue pour 8 millions de dollars (toujours au cours de la même vacation chez Christie’s), et assoit le nouveau record de l’artiste pour une sculpture « debout » (standing sculpture). Le corps arrondi de l’oiseau taillé dans du bois est couronné de petites figures géométriques qui semblent être en apesanteur et rappellent les incroyables mobiles de l’artiste.

Arshile Gorky, « Good Afternoon, Mrs. Lincoln »

Arshile Gorky, Good Afternoon, Mrs. Lincoln, 1944, image ©Christie'sArshile Gorky, Good Afternoon, Mrs. Lincoln, 1944, image ©Christie's

Arshile Gorky et son Good Afternoon, Mrs. Lincoln a pris part aux festivités en rejoignant les 13 prouesses opérées par Christie’s. La scène abstraite, comme beaucoup d’autres œuvres de Gorky, est inspirée du travail des surréalistes Miro et Matta, et décroche 14 millions de dollars, un nouveau record pour l’artiste.

René Magritte, « Le Principe du plaisir »

René Magritte, Le principe du plaisir, 1937, image ©Sotheby'sRené Magritte, Le principe du plaisir, 1937, image ©Sotheby's

La traditionnelle vente du soir d’Art impressionniste et moderne de Sotheby’s a compté quelques échecs avec 16 lots clés restés invendus, mais a connu son heure de gloire avec Le principe du Plaisir, une toile de René Magritte qui détrône l’ancien record détenu par Christie’s. Ce portrait d’Edward James (un ami et fervent admirateur de l’artiste), peint d’après une photographie prise par le célèbre Man Ray, a attiré l’attention de sept collectionneurs lors de la vente. Un nombre d’enchérisseurs que la maison a déclaré comme inhabituellement élevé, et qui résulte à l’obtention du record absolu pour une toile de Magritte, avec 26,8 millions de dollars.

Plus de détails sur l’œuvre et sur la vente ici.

La perle de Marie-Antoinette

Perle naturelle en pendentif, image ©AFPPerle naturelle en pendentif, image ©AFP

Direction Genève pour la célèbre vente de diamants et haute joaillerie organisée par Sotheby’s, où la collection de la souveraine de France Marie-Antoinette a été présentée. Le public était entré en ébullition à l’annonce de la vente, il y a quelques mois de cela. L’ensemble de joyaux avait été annoncé comme l’un des plus importants à apparaître sur le marché, après avoir été gardé du public pendant 200 ans. Le lot star de la vente, une perle naturelle placée sur un pendentif en diamant, n’a pas seulement écrasé de 18 fois son estimation de 2 millions de francs suisses, mais a également établi le record mondial pour une perle vendue à l’encan. L'adjudication s'élève à 36,42 millions de francs suisses (32 millions d'euros), tandis que la collection entière a généré 53,5 millions de francs suisses (47 millions d'euros).

David Hockney, « Portrait of an Artist (Pool with two Figures) »

David Hockney, Portrait of an Artist ( Pool with Two Figures), image ©David Hockney via Christie'sDavid Hockney, Portrait of an Artist ( Pool with Two Figures), image ©David Hockney via Christie's

La nouvelle est tombée, et les experts ne s’y étaient pas trompés : Portrait of an Artist (Pool with two figures), toile monumentale de David Hockey réalisée en 1972, a été vendue par Christie’s pour 90 321 000 dollars, nouveau record absolu pour un artiste vivant, qui devance le Balloon Dog (Orange) de Jeff Koons de plus de 30 millions de dollars. La maison de ventes avait souligné à plusieurs reprises que la toile incarnait la quintessence de l’œuvre de Hockney, car tous les éléments de son vocabulaire plastique y étaient illustrés : la piscine (objet de fascination de longue date), le soleil californien (que Hockney adopte définitivement pour exercer son art), et la physicalité masculine.

[youtube id="8eVESHrFq8k"]

Une semaine encourageante pour New-York et Genève, comme le fut la précédente pour Paris avec la collection Pierre Bergé, où plusieurs records d’artistes ont également été décrochés.

Commencez votre recherche sur Barnebys !