En cette semaine particulièrement intense en art à Paris, la maison Aguttes a choisi de ne présenter au public que le meilleur.

Leur vente du 4 avril (qui se déroulera en deux sessions) prévoit de présenter une sélection pointue d'œuvres modernes et contemporaines.

Parmi les artistes les plus attendus, on retrouvera entre autre le chinois Chu Teh-Chun (1920-2014). Ce maître de l'abstraction lyrique, de la même génération que Zao Wou Ki, est connu et apprécié pour ses peintures colorées et pleines de vie.

En 2015, Yvon Chun, 46 ans, fils cadet de Chu Teh-Chun, se confiait dans une interview au Figaro sur la force de la peinture de son père: "Mon père n'était pas très bavard. Le tableau devait parler pour lui. (...) C'était un coloriste fantastique. Il peignait dans un mouvement ample, maîtrisé. (...) Seul le dernier geste, définitif, était rapide et donnait au pinceau la forme d'une virgule."

Les oeuvres de Chu Teh-Chun atteignent désormais des records dans les ventes aux enchères, et Composition n° 546 ainsi que Composition n° 80 ne feront probablement pas exception.

Outre les peintures de Chu Teh-Chun, notre coeur balance pour Serge Charchoune (1888-1975) dont les oeuvres épurées et monochromes appartiennent au mouvement "cubiste ornemental" ou encore Gustave Singier (1909-1984) pour ses toiles pleines de vie.

La maison Aguttes présentera également un très bel ensemble d’œuvres par Le Sidaner, Vlaminck, Lhote, etc. des années 1905-1910 ainsi qu'une belle sélection de peintures orientalistes.

Une visite est d'autant plus de rigueur chez Aguttes à Drouot ce samedi afin d'apprécier les rares et remarquables Nymphéas de Montezin qui font frémir le marché depuis quelques semaines ou encore une lumineuse vue du jardin d’Achille Laugé.

Expositions : Samedi 2 avril de 11h à 18h et lundi 4 avril de 11h à 12h. Vente lundi 4 avril à 14h30.

Retrouvez sur Barnebys l'ensembles des catalogues des ventes Aguttes.