Cartier a choisi de confier sa collection à Sotheby’s Londres, qui dispersera un total de 250 lots, comprenant près de 2 000 bouteilles. De Bordeaux à champagnes, en passant par quelques Sauternes du début du XXe siècle, la sélection est estimée à environ 250 000 livres sterling.

La prestigieuse cave à vin s’est constituée sur plusieurs décennies, et a pu être appréciée par ceux qui ont un jour eu la chance de franchir la porte de l’arrière-boutique de Cartier. Chaque bouteille acquise par l’enseigne est adornée d’une étiquette indiquant sa provenance. 

 « Les connaisseurs des créations Cartier sont aussi souvent séduits par les grands vins, et nous sommes ravis d'avoir été choisis pour divulguer les secrets d'une collection si spéciale, agrémentée de millésimes rares comme le sont leurs bijoux de pierres précieuses » a déclaré Serena Sutcliffe, présidente de Sotheby’s Wine.

Château d'Yquem, 1916, image ©Sotheby's
Château d'Yquem, 1916, image ©Sotheby's

Parmi les lots stars, on compte trois bouteilles de Château Latour de 1916 (1 500 à 2 000 livres), deux de 1929 (3 000 à 4 000 livres), cinq Rieussec de 1914 (550 à 700 livres) et cinq bouteilles de Château d’Yquem de 1916 (5 à 6 000 livres). 

Les premiers pas de l’enseigne dans l’univers du vin remontent aux débuts de la compagnie, alors que la maison acquiert une bouteille de Château d’Yquem de 1847. C’est lors de cette période que Cartier décide de concevoir un tastevin (ou tasse de dégustation) bordelais en argent massif et en or, gravé du blason de la ville de Bordeaux. L’objet a été présenté par le Premier ministre français et le Maire de Bordeaux à la reine Elisabeth II en juin 1992. 

L’intégralité des bénéfices de la vente sera reversée à la Fondation Cartier Philanthropy, œuvrant à l’amélioration de la vie des individus les plus vulnérables dans les régions défavorisées. Créée à Genève en 2012 et guidée par les standards de la Maison Cartier, la fondation agit indépendamment de tout objectif commercial. 

Du côté des Bordeaux, les amateurs pourront retrouver quelques bouteilles du Château de la Romanée-Conti (2006) et du Domaine de la Romanée-Conti (La Tâche de 2009), mais aussi une caisse complète de Chambertin Clos de Bèze du Domaine Faiveley (2009).

Montrachet 1985, 1989, 1993, 1994, image via The Drinks Business Montrachet 1985, 1989, 1993, 1994, image via The Drinks Business

Cyrille Vigneron, PDG de Cartier International, a déclaré : « Cartier cultive sa singularité pour s'ouvrir au monde, avec curiosité, générosité, et avec un esprit de partage, notamment en partageant de bons repas et du bon vin avec ses invités. »

Pourquoi dénigrer Paris au profit de la capitale anglaise ?

« À cet égard », poursuit-il, « Cartier a accumulé une grande collection de vins au fil du temps. Nous pensions qu’à notre époque, il était plus utile de partager cette incroyable sélection de vins avec un public plus large de connaisseurs internationaux, et nous remercions Sotheby’s d’avoir rendu cela possible ».

La collection complète de Cartier comprend près de 3 000 bouteilles, avec une estimation avoisinant le million de livres. 

Retrouvez tous les vins et spiritueux sur Barnebys !