Jill St. John dans Les Diamants sont éternels ©MGM Jill St. John dans Les Diamants sont éternels ©MGM

La phrase « Les diamants sont éternels », bien que tirée de l'univers du cinéma, est en vérité la plus adéquate pour définir ces pierres précieuses. Les diamants sont encore aujourd’hui parmi les objets plus recherchés sur le marché des enchères. Il est intéressant de noter qu’il n’existe qu’un seul diamant clair ou « blanc » dans le classement actuel. La popularité croissante des diamants de couleur, ou « diamants fantaisie », a commencé au début du millénaire, et les prix n’ont cessé d’augmenter depuis. Cette popularité, et les adjudications ahurissantes observées lors des ventes, s'expliquent par la rareté des pierres : pour 100 000 diamants, un seul diamant possède une nuance de couleur naturelle.

Voici le top 10 des diamants les plus chers jamais vendus aux enchères :

10. Collier Grisogono

Collier Grisogono, image ©Christie's Collier Grisogono, image ©Christie's

Le remarquable collier de diamants et d'émeraudes conçu par Grisogono, un orfèvre suisse, a été vendu en novembre 2017 chez Christie's à Genève. Ce collier parsemé d’émeraudes est orné d’un incroyable diamant rectangulaire de 163,41 carats, qui a propulsé la valeur du bijou à 28,8 millions d’euros.

9. The Zoe Diamond

Le Zoe Diamond, image ©Sotheby's Le Zoe Diamond, image ©Sotheby's

Cette pierre taillée en forme de goutte et montée sur pendentif a été vendue au double de son estimation lorsque de la dispersion des collections de Bunny Mellon chez Sotheby's New-York en novembre 2014. Après une bataille de 20 minutes, le diamant bleu de 9,75 carats, appelé The Zoe Diamond, a atteint 29,1 millions de dollars.

Les diamants bleus sont, après le rose, la couleur de diamant la plus populaire. Les diamants bleus se colorent grâce à un mélange naturel d’éléments chimiques et de bore semi-métallique, que l’on trouve le plus souvent dans la mine de Cullinan en Afrique du Sud.

8. The Orange

The Orange, image ©Christie's The Orange, image ©Christie's

Pour 29,8 millions d’euros, soit 15 millions de plus que l’estimation fixée par les experts, The Orange a trouvé preneur en 2013 chez Christie's à Genève. Le diamant orange, comme les diamants jaunes, tire sa couleur de l'azote. Avec ses 14,82 carats, ce dernier est le plus gros diamant orange connu classé par le Gemological Institute of America (GIA).

7. The Princie Diamond

The Princie Diamond, image ©Christie's The Princie Diamond, image ©Christie's

En 2013, The Princie Diamond passe sous le marteau de Christie's à New-York et remporte (à cette époque), le record du monde du diamant le plus cher jamais vendu chez Christie's, le record du diamant le plus cher jamais vendu aux États-Unis, et le record du diamant de Golconda le plus cher vendu aux enchères, le tout suite à une adjudication de 35,6 millions d’euros.

La pierre a été trouvée à Golcondagruvorna en Inde il y a environ 300 ans, et son premier propriétaire connu était le roi Nizam. Dans les années 1960, l’éminente famille vend le diamant chez Sotheby's à Van Cleef & Arpels, et Pierre Arpel lui octroie le nom de Princie pour commémorer le jeune Sayajirao Gaekwad, fils de Maharani Sita Devi Sahib de Baroda.

6. The Blue Apollo ou Memory of the Automn Leaves

Memory of the Automn Leaves, image ©Sotheby's Memory of the Automn Leaves, image ©Sotheby's

En mai 2017, Sotheby’s annonce la vente des boucles d'oreilles les plus importantes à apparaître sur le marché des enchères. Les deux pièces étaient composées de deux diamants extrêmement rares, nommés Apollo et Artemis, d'après les dieux olympiques. Apollo, la boucle d'oreille en diamant bleu de 14,54 carats, s'est vendue au prix final de 36,4 millions d’euros. Après la vente, les deux joyaux ont été renommés The Memory of the Automn Leaves (la mémoire des feuilles d'automne) et The Dream of the Automn Leaves (le rêve des feuilles d'automne).

5. The Graff Pink

The Graff Pink, image ©Sotheby's The Graff Pink, image ©Sotheby's

Avant d’entrer en salle des ventes chez Sotheby's en 2010, cette petite merveille rose était la pièce maitresse d'une collection privée pendant plus de 60 ans. Ce qui rend cette pierre si spéciale, selon les experts, c'est son incroyable combinaison de couleur et de pureté. Le joaillier Laurence Graff a fait l’acquisition de la pierre de 24,78 carats pour 41,5 millions d’euros, lui donnant au passage le nom de The Graff Pink.

La principale source de diamants roses connue est l'Argyle Grave, située en Australie, d'où proviennent 90% des diamants roses du monde entier. La couleur quant à elle, est le résultat d'un défaut de la structure cristalline.

4. The Pink Legacy

The Pink Legacy, image ©Christie's The Pink Legacy, image ©Christie's

Le Pink Legacy, ou Winston Pink Legacy, est rectangulaire, pèse environ 19 carats, et possède une qualité colorimétrique absolument exceptionnelle. La combinaison de son poids, de sa couleur, et de sa clarté inhabituelle lui confèrent instantanément une valeur astronomique, car les diamants roses de cette qualité pèsent rarement plus d’un carat. La pierre s’est vendue pour 44,7 millions d’euros en novembre 2018 chez Sotheby's à Genève, et rafle le record pour le prix au carat.

3. The Blue Moon of Josephine

The Blue Moon of Josephine, image ©Sotheby's The Blue Moon of Josephine, image ©Sotheby's

Le Oppenheimer Blue est considéré comme le diamant bleu le plus cher de l’histoire des enchères, mais pas si l’on s’attarde sur le prix au carat (pour un diamant bleu). Le record est décroché en novembre 2015 chez Sotheby's, lorsque le milliardaire Joseph Lau achète la bague en diamant de 12 carats pour 44,8 millions d’euros, et l’offre à sa fille de sept ans, Joséphine, un geste qui lui concède le nom de « Lune bleue de Joséphine ».

2. The Oppenheimer Blue

Oppenheimer Blue, image ©Christie's Oppenheimer Blue, image ©Christie's

Le Oppenheimer Blue, comme mentionné plus haut, est communément décrit comme le diamant bleu le plus cher jamais vendu aux enchères. Sa couleur intense, sa clarté quasi-parfaite et son poids de 14,62 carats ont emporté les enchérisseurs vers le prix astronomique de 51,9 millions d’euros, lors d’une vente chez Christie’s en mai 2016.

Le joyau certifié de couleur « Fancy Vivid Blue » est logé sur une bague de platine Eight Blades signée Verdura, et a fait partie de l’exposition The Power of Style : Verdura at 75, à New-York en 2014.

1. The Pink Star ou Pink Dream

Pink Star ou Pink Dream Pink Star ou Pink Dream

L’arrivée du Pink Star chez Sotheby’s en novembre 2013 a littéralement balayé tous les records enchères. À la suite d'une bataille entre trois passionnés, le marteau tombe sous l'offre du diamantaire Isaac Wolf, pour la bagatelle de 70,1 millions d’euros. Le diamant est ensuite renommé The Pink Dream, mais en février de l'année suivante, la maison de ventes annonce que Wolf ne sera pas en mesure de payer la pierre.

Sotheby's, qui avait garantit le joyau au vendeur (pour un minimum de 60 millions de dollars), s’est retrouvé dans l’obligation de l’acheter. En avril 2017, la maison de ventes décide que le moment est venu de remettre le diamant aux enchères, et la décision s’avère judicieuse, puisque le bijoutier de Hong Kong Chow Tai Fook s’offre la merveille rose pour 63,3 millions d’euros.

Le diamant le plus cher du monde

Le diamant Cullinan, non coupé Le diamant Cullinan, non coupé

Néanmoins, le diamant le plus cher du monde n'a jamais été vendu aux enchères. En 1905, dans la colonie du Transvaal (Afrique du Sud), la société minière Cullinan découvre un diamant pesant 3 106 carats. Le diamant est répertorié à Johannesburg avant d’être expédié en Angleterre, et prend le nom du directeur de la société minière, Cullinan.

À cause de sa valeur inestimable, la sécurité de la pierre était une priorité absolue lors de la traversée. Le joyau aurait été placé dans le coffre-fort du capitaine sur le paquebot, sous surveillance des forces de l’ordre. On raconte que ce dispositif était cependant une diversion habile, et que l’objet présent à bord n’était pas le vrai diamant. Le Cullinan aurait été envoyé en Angleterre dans une boîte sécurisée par courrier.

Les diamants Cullinan divisés Les diamants Cullinan divisés

Une fois en Angleterre, la pierre reste invendue, avant d’être divisée en 9 grandes parties et 96 pierres plus petites. Aujourd'hui, la fraction la plus importante, Cullinan I (530 carats) repose parmi les joyaux de la couronne britannique, et a été évaluée à 400 millions de dollars en 2013. La valeur totale des 105 diamants issus de la pierre originale est difficile à estimer avec précision, mais elle avoisinerait les 2 milliards de dollars.

Retrouvez tous les diamants aux enchères sur Barnebys !

Commentaires