Le diamant, matériau naturel le plus dur, reste la pierre la plus recherchée des professionnels de l'industrie.

Pour être de première qualité, le diamant de joaillerie doit être parfaitement incolore et pur à la loupe. Les jolies teintes rose, bleu, jaune d'or, vert vif, etc., augmentent sa valeur lorsqu'elles sont homogènes et vives.

Le diamant se taille de diverses façons: à facettes en "rose", avec un dessous plat, en forme de "baguette", en "taille à degré" ou "taille émeraude", en "navette", en "poire", la taille la plus utilisée étant la taille en "brillant", rond constitué d'une table entourée de 32 facettes sur le dessus et de 24 facettes sur le dessous.

Cette pierre extrêmement résistante est fréquemment choisi pour orner les bagues de fiançailles. Depuis le 15è siècle, période à laquelle remonte la tradition de porter un diamant comme bague de fiançailles, il est devenu un symbole de la fidélité conjugale.

Les diamants de bonne qualité atteignent souvent des prix impressionnants aux enchères. En novembre 2015, un diamant bleu, appelé le "Blue Moon Diamond" et estimé entre 32,5 et 51 millions d’euros, avait été vendu aux enchères par Sotheby's à Genève pour la somme record de 45,3 millions d’euros.

Retrouvez sur Barnebys le catalogue complet de Leclere. 

Sources: René COUTY, Yves GAUTIER, Henri-Jean SCHUBNEL, «DIAMANT», Encyclopædia Universalis. 

Commentaires