En 1941, en pleine tourmente de la Seconde guerre mondiale, Patek Philippe présente à Bâle (Suisse) un modèle qui va révolutionner le monde de l'horlogerie: la référence 1518.

Ce chronographe à calendrier perpétuel est en effet le tout premier à être fabriqué en série.

© Dr Crott Consulting SARL www.vintagewatchexpert.com © Dr Crott Consulting SARL www.vintagewatchexpert.com

Seules 281 pièces ont été fabriquées par Patek Philippe, la majorité en or jaune et une cinquantaine en or rose.

La version acier est absolument rarissime: seuls quatre exemplaires sont connus. Cerise sur le gâteau, il s'agit ici de la numéro 1 datée de 1943. Elle est estimée entre 3 et 7 millions de francs suisses!

Patek Philippe Ref. 1518 en acier, numérotée 1 © Phillips Patek Philippe Ref. 1518 en acier, numérotée 1
© Phillips

À la fin de la Seconde guerre mondiale, Patek Philippe choisit une forme abrégée de sa signature, supprimant le "& Co" de tous ses modèles, et modifiant le style des chiffres. Cela donne à notre modèle une valeur historique sans précédent.

Les amateurs de Patek Philippe Ref. 1518 ne seront pas en reste puisque c'est une trilogie qui sera proposé à la ventre les 12 et 13 novembre prochains chez Phillips. Le modèle en acier est en effet accompagné par une 1518 en or jaune (estimation: 250 000 - 500 000 CHF) et une en or rose (estimation: 600 000 - 1 200 000 CHF).

Cette dernière possède d'ailleurs une provenance intéressante puisqu’elle a appartenu à H. H. Windsor Junior, fils du fondateur du magazine américain Popular Mechanics consacré à la science et à la technologie.

Patek Philippe Ref. 1518 en or rose © Phillips Patek Philippe Ref. 1518 en or rose
© Phillips

Patek Philippe Ref. 1518 en or jaune © Phillips Patek Philippe Ref. 1518 en or jaune
© Phillips

Retrouvez ici l'ensemble du catalogue de la vente Phillips "The Geneva Watch Auction: FOUR". 

Commentaires