Pour cette édition 2016 de Baselworld, les smartwatches étaient sur toutes les lèvres. Alors qu'elles étaient considérées il y a encore peu de temps comme de simples gadgets, les montres connectées sont aujourd'hui au coeur du marché mondial de l'horlogerie.

Du mythique Breitling en passant par le luxe chez De Grisogono ou les outsiders comme Frédérique Constant, de nombreux horlogers ont finalement franchi le pas du digital.

Le stand de Frédérique Constant - Baselworld 2016 Image: Barnebys Le stand de Frédérique Constant - Baselworld 2016
Image: Barnebys

Il faut dire que la demande est très forte pour ces nouveaux produits. D'après une étude de l'institut Strategy Analytics, les exportations de montres connectées ont fin 2015 dépassé pour la première fois celles de l'horlogerie suisse.

Depuis de la sortie de l'Apple Watch en 2015, le marché des smartwatches a connu une croissance phénoménale de 316 %.

Ce nouveau phénomène a tout d'abord été vu comme une menace par les grands horlogers suisses, et l'industrie a mis du temps à réagir à ces nouveaux venus (dominés par Apple et Samsung). C'est l'horloger TAG Heuer qui a été le tout premier à lancer une véritable réplique de luxe de la montre connectée, avec sa TAG Heuer Connected, fonctionnant sous Android.

Aujourd'hui, ils ne sont plus les seuls, et Baselworld a été l'occasion pour les horlogers traditionnels de présenter leur riposte.

Les smartwatches, au coeur de l'attention du public Image: Barnebys Les smartwatches, au coeur de l'attention du public
Image: Barnebys

Les montres intelligentes présentées sur les différents stands de Baselworld (dont beaucoup sont encore à l’état de prototype) ont attiré un public varié. Si les smartwatches s'adressent à une cible certes plus jeune, les horlogers ont noté que les amateurs de montres traditionnelles de luxe semblent également séduits par les montres digitales.

Il semblerait donc que la montre connectée ne soit pas un concurrent direct de la montre mécanique, mais plus une "extension" de nos smartphones.

Dans tous les cas, la technologie était au coeur de ce salon d'horlogerie de luxe, et la smartwatch a de beaux jours devant elle.

Commentaires