Horlogerie et Automobile : une passion commune

Les secteurs de l’horlogerie et de l’automobile ont des histoires étroitement liées, et depuis plus d’un siècle et demi, s’associent par le biais de sponsoring ou de chronométrages. Les montres commémorant les grands évènements sportifs, ou dédiées à un modèle de voiture particulier ont, sans grandes surprises, trouvé leur place dans le monde des enchères.

Horlogerie et Automobile : une passion commune

Les marques de montres les plus prestigieuses partagent les mêmes valeurs que le monde de l’automobile, et à travers un objet, traduisent ce besoin élémentaire (généralement masculin) de révéler son appartenance à une tribu, ou son niveau de pouvoir.

Mercedes Benz Daimler Chronograph, image ©Catawiki
Mercedes Benz Daimler Chronograph, image ©Catawiki

La marque de montres qui possède les liens les plus étroits avec l’automobile serait sans doute Jeager LeCoultre qui, dès ses débuts, fournit les différents constructeurs automobiles en instruments de bord. Les usines de la marque suisse produisent alors des montres pour l’aviation et en 1915, Edmond Jeager dépose un brevet pour un tachymètre combiné à une montre. Jaeger s’associe avec Le Coultre en 1917, et dix ans plus tard, les deux concepteurs donnent naissance à leur première montre auto.

Montre Jaguar E-Type - 2018
Montre Jaguar E-Type - 2018

Alfred Dunhill, un commerçant britannique visionnaire qui a fondé sa compagnie à l’aube du XXe siècle, est également l’un des premiers à mesurer le potentiel fantastique de l’horlogerie dans le secteur de la course automobile, et propose de ce fait, des instruments horlogers adaptés aux besoins des pilotes. D’autres maisons suivent rapidement le pas, comme L. Leroy, le fournisseur de l’Automobile Club en chronomètres, ou TAG Heuer, qui se penche sur le chronométrage des courses et s’associe à la conquête de la piste en proposant des modèles ouvertement inspirés des courses, comme la TAG Heuer Silverstone ou Monaco, devenus mythiques.

BMW Série 8 E31, Made in Suisse N° 9 419 740, 1990
BMW Série 8 E31, Made in Suisse N° 9 419 740, 1990

L’aspect mécanique est un point commun évident entre les deux secteurs, et les marques horlogères ont été jusqu’à pousser le mimétisme à l’extrême en utilisant des matériaux high-tech, ou un degré de complexité qui ne pourrait s’apparenter qu’à des automobiles de prestige. Certaines montres arborent un mécanisme similaire à celui d'un moteur, d’autres misent sur l’identité visuelle de la marque auto, d’autres encore sont créées spécialement pour un pilote célèbre, et transpirent l’élégance et le luxe.

Mercedes-Benz édition limitée, Made in Suisse, 2014
Mercedes-Benz édition limitée, Made in Suisse, 2014

Les grandes marques de voitures ont bien compris qu’une montre avait le pouvoir de renverser l’amateur, et ont cherché des partenaires à la hauteur de leurs véhicules d’exception. De nombreuses marques de sport et de tourisme proposent aujourd’hui des garde-temps à leur nom, comme Mercedes Benz, Jaguar, Bentley, Audi, BMW, la liste est longue. Généralement, la maison horlogère est choisie par la marque pour concevoir une gamme de produits, mais il arrive parfois qu’une écurie ne s’appuie par sur une manufacture horlogère et produise ses montres indépendamment, l’exemple le plus connu étant Porsche Design.

Montre Audi TT , 2017-2018
Montre Audi TT , 2017-2018

Les partenariats entre le monde de l’horlogerie et de l’automobile sont variés, tant en qualité qu’en intensité. De la plus pure superposition de noms à la fusion complète de l’esprit des deux marques, en passant par la commémoration d’un grand évènement, les deux univers n’ont pas fini se surprendre les amateurs, et les collectionneurs d’horlogerie automobile se délectent des trésors qui apparaissent en salle des ventes.

Toutes les montres illustrées dans cet article sont mises en vente sur la plateforme Catawiki. Les enchères sont ouvertes, et voici comment s’y prendre !

Advert
Advert