Mode, glamour, célébrités et fêtes fantastiques. A-t-on vraiment besoin d'en dire plus ?

Les deux expositions, Night and Day : 1930s Fashion and Photographs et Cecil Beaton : Thirty from the 30s, donnent un aperçu des styles vestimentaires arborés (de jour comme de nuit), au cours d’une décennie sujette à de nombreux changements sociaux.

Michèle Morgan photographiée par Ernest Bachrach, image ©FTM Michèle Morgan photographiée par Ernest Bachrach, image ©FTM

Bien que les années 1930 aient été une période de crise économique, à la suite du crash de Wall Street de 1929, elles ont été marquées par l’émergence de tendances emblématiques : les ourlets allongés, les manches papillon ou banjo, les motifs géométriques, les lignes épurées et simples (pour refléter l'austérité de la mauvaise économie), les petits chapeaux peu profonds, et les robes accentuant la partie supérieure du torse…

La photographie qui a immortalisé la mode et les acteurs clés de cette époque a également connu de profonds changements, l’apparition de nouvelles techniques et de principes révolutionnaires. La discipline, fortement influencée par le mouvement artistique surréaliste des années 1920, était porteuse d’idées très originales, donnant une expression visuelle à l’inconscient. La technique de la juxtaposition a été utilisée pour défier les perceptions des téléspectateurs, tandis que l’éclairage était agencé pour fournir des contours nets et pour mettre l’accent sur les formes.

Horst P. Horst, 1939 Horst P. Horst, 1939 Horst P. Horst, 1939 Horst P. Horst, 1939

Les femmes du grand écran étaient parmi les sujets les plus populaires de ces photographies. Glamours, belles et toujours sensuelles, ces femmes étaient l’incarnation parfaite de la mode chic de l'époque.

Sir Cecil Walter Hardy Beaton CBE (1904-1980), l'un des photographs les plus influents de l’époque.

Beaton, dont la carrière a duré plus de 50 ans, est souvent considéré comme l’un des photographes britanniques les plus influents du XXe siècle. Il a non seulement immortalisé les plus grands noms de la mode et du cinéma dans des publications comme Vogue, Harper's Bazaar, Life, The Sketch ou Tatler, mais a aussi excellé en tant que peintre, architecte d'intérieur, scénographe et costumier pour le cinéma et le théâtre.

Cecil Beaton, The Soapsuds Group at the Living Posters Ball, 1930, image ©FTM Cecil Beaton, The Soapsuds Group at the Living Posters Ball, 1930, image ©FTM

Dans sa jeunesse, Beaton faisait partie de la scène connue sous le nom de « bright young things » (« Jeunes gens brillants »), un groupe de socialistes londoniens riches à l’esprit bohème.

Après avoir fait le tour de la société londonienne, Beaton s’envole pour New-York en 1929, à l’âge de 25 ans. Il continue à photographier, à tirer le portrait des personnalités célèbres et cultivées, et finit par faire ses armes dans le monde du cinéma, où il remportera un Oscar pour Gigi (Meilleure création de costumes), et pour My Fair Lady (Meilleure création de costumes et meilleure scénographie).

Le costume d’Eliza Doolittle dans My Fair Lady, 1964, conçu par Cecil Beaton Le costume d’Eliza Doolittle dans My Fair Lady, 1964, conçu par Cecil Beaton

Bien que Beaton ait plus tard porté un regard critique sur la Seconde Guerre mondiale, l’exposition présentée au Fashion and Textile Museum se concentre principalement sur le travail du photographe à partir des années 30. L’occasion de découvrir certains de ses portraits les plus caractéristiques et les plus célèbres, de Salvador Dali à Elsa Schiaparelli, de Marlene Dietrich à Katharine Hepburn en passant par Mary Taylor.

Organisé en collaboration avec les archives du Cecil Beaton Studio de Sotheby’s, l’exposition proposera également une sélection d’images créées lors des soirées extravagantes de Beaton, tenues dans son extraordinaire demeure à Ashcombe.

Cecil Beaton, Loretta Young, 1938, image ©Archives de Sotheby's, Cecil Beaton Studio Cecil Beaton, Loretta Young, 1938, image ©Archives de Sotheby's, Cecil Beaton Studio

Ouverture le 12 octobre.

Découvrez toutes les photographies actuellement aux enchères sur Barnebys !

Commentaires