"C'est l'une des nombreuses conséquences concrètes de la décision de quitter l'Union européenne d'ici au 29 mars 2019. Le Royaume-Uni ne peut plus accueillir la Capitale européenne de la Culture en 2023", a déclaré jeudi 14 décembre une porte-parole de la Commission européenne.

En 2023, la capitale européenne de la Culture ne pourra pas être britannique Image via 7sur7 En 2023, la capitale européenne de la Culture ne pourra pas être britannique
Image via 7sur7

Le Royaume-Uni et la Hongrie avaient pourtant été désignés pays hôtes pour cette année-là. Selon le journal anglais The Guardian, cinq villes britanniques avaient déjà postulé à l'invitation du gouvernement: Belfast et Derry en Irlande du Nord, Dundee en Écosse, Milton Keynes, Leeds et Nottingham en Angleterre.

Les campagnes avaient commencé pour les villes candidates. Ici Dundee, en Écosse Image: Alan Richardson Les campagnes avaient commencé pour les villes candidates. Ici Dundee, en Écosse
Image: Alan Richardson

"Il nous semble que c'est du bon sens d'arrêter la procédure de sélection dès maintenant" a en effet ajouté la porte-parole de l'exécutif européen.

C'est un immense manque à gagner pour ces villes qui espéraient bien attirer des visiteurs à cette occasion. En 1990 et 2008, Glasgow et Liverpool étaient respectivement nommées Capitale Européennes de la Culture. Cela avait eu un effet transformateur sur les deux villes, l'évènement alimentant la régénération, le tourisme et la fierté communautaire.

Le projet de Capitale européenne de la Culture existe depuis 1985. L'Union Européenne en nomme actuellement deux par an. En 2017 il s'agit d'Aarhus (Danemark) et de Paphos (Chypre).

Commentaires