L’année européenne du patrimoine culturel vise à mettre en lumière la contribution du secteur culturel à l’économie et aux relations internationales. Cette initiative a été proposée par l’Allemagne et soutenue dès ses débuts par la France.

L’Union européenne consacrera 8 millions d’euros à l’Année européenne du patrimoine culturel. Une partie de ce montant sera allouée au programme Europe Créative, pour financer la coopération transnationale en matière de patrimoine culturel. Ce budget sera ensuite complété par la Commission européenne pour mettre en avant dix initiatives européennes phares.

5872c580-ee13-11e6-8e19-bc764e093073_37.99_thumb_169_1486567890_1486567891

L’année européenne du patrimoine prendra la forme d’une série de manifestations, aux niveaux local, régional, national et européen. L’objectif sera de rassembler les citoyens, et particulièrement les jeunes, mais également d’accroître l’accès au patrimoine culturel. Cela sera également l’occasion de sensibiliser les citoyens à la préservation et la restauration du patrimoine.

Screen Shot 2017-12-12 at 16.20.43

Les Années européennes ne sont pas des programmes de financement mais plutôt des campagnes de sensibilisation tant au niveau européen que national sur un thème spécifique.

"Nous souhaitons raviver la conscience publique à l'égard du patrimoine culturel, lui accorder la dignité qu'il mérite et renforcer notre identité tout en redécouvrant ce qui fait de nous des Européens", a expliqué Mircea Diaconu, député libéral roumain en charge du projet.

Actuellement, le secteur de la culture en Europe emploie 300 000 personnes et a créé environ 7,8 millions d’emplois indirects (dans le tourisme, les transports, la construction, l’interprétation, etc).

Plus d'informations ici. 

Commentaires