Mardi 10 janvier, le Musée Atlantico est devenu le premier musée sous-marin d'Europe. A plus de 10 mètres de fond, non loin de la Playa Blanca, 300 statues de l'artiste britannique ­Jason deCaires Taylor reposent dorénavant sur les fonds marins de l'île de Lanzarote.

L'artiste Jason deCaires Taylor à Lanzarote, Musée Atlantico L'artiste Jason deCaires Taylor à Lanzarote, Musée Atlantico

Après une ouverture partielle en mars 2016 et l’immersion de 70 premières œuvres, le site a finalement été achevé en décembre 2016. Il propose dorénavant plus de 300 sculptures sous-marines au grand public.

Organisées en douze groupes, ces sculptures sont imaginées par Jason deCaires Taylor comme des récifs artificiels respectueux de la faune et la flore.

Toutes les sculptures ont été conçues avec des matériaux respectueux de l'environnement et imaginées comme de nouveaux habitacles pour les êtres vivants des océans. Ces oeuvres ont pour but de s'insérer dans l'espace naturel sans le bousculer.

Ultra-réalistes, certaines de ces sculptures ont été obtenues en moulant des habitants de l'île de Lanzarote.

D'autres sont inspirées de naufrages de migrants qui échouent sur les plages des Canaries, comme le Radeau de Lampedusa qui évoque le drame des réfugiés en Méditerranée.

Le lieu est accessible aux plongeurs, aux sous-marins de poche et aux bateaux à coque de verre.

Atlantico est le troisième musée à abriter les oeuvres sous-marines de Jason deCaires Taylor. Le premier a vu le jour en 2006 sur l’île de la Grenade dans les Caraïbes et le second en 2009 près de Cancún au Mexique.

Commentaires