Les rumeurs courraient depuis quelques jours sur l'éventuelle fermeture prochaine de la Maison Rouge. Antoine de Galbert vient d'officialiser la nouvelle: le lieu d'exposition situé dans le 12e arrondissement de Paris fermera définitivement ses portes en 2018, soit quatorze ans après sa création.

Le mur de la Maison Rouge en 2014 Image via parisandkids.com Le mur de la Maison Rouge en 2014
Image via parisandkids.com

L'espace parisien de 2000 mètres carrés a accueilli de nombreuses expositions et collections privées, faisant la part-belle à la création contemporaine sous toutes ses formes.

Yayoï Kusama, Dots Obsession (Infinited Mirrored Room) (1998), Collection les Abattoirs-Frac Midi-Pyrénées © Yayoï Kusama ; photogr. Grand Rond Production Yayoï Kusama, Dots Obsession (Infinited Mirrored Room) (1998), Collection les Abattoirs-Frac Midi-Pyrénées
© Yayoï Kusama ; photogr. Grand Rond Production

Au fil des ans, la fondation s'est attelée à tenter des expériences nouvelles avec le visiteur, privilégiant la multiplicité des démarches, des pratiques et des approches artistiques.

Alors pourquoi arrêter cette belle aventure, et pourquoi maintenant? "Parce que je ne vois pas comment nous pourrions faire mieux, aller plus loin. En créant La Maison rouge, je savais que l’aventure finirait un jour. Il me semble préférable qu’elle finisse alors qu’elle est – je crois qu’on peut le dire, même si c’est manquer de modestie – au plus haut de la vague, plutôt que de courir le risque de moins bien finir" a expliqué son fondateur Antoine de Galbert.

Antoine de Galbert, 2014 ® Mathilde de Galbert Antoine de Galbert, 2014
® Mathilde de Galbert

Au-delà de cette envie d'arrêter "en haut de la vague", la Maison Rouge n'a également pas les moyens financiers nécessaires pour survivre sur le long terme. Et Antoine de Galbert ne s'en cache pas. "Pour pérenniser la Fondation au-delà de ma disparition, il aurait fallu un capital de 200 millions d’euros. Désolé : je ne les ai pas. Je ne suis pas François Pinault et j’agis en conséquence. Mon grand souci était de ne pas mettre en danger ceux qui travaillent avec moi. C’est pour cette raison que j’ai décidé d’annoncer la fermeture longtemps à l’avance."

Que les fans de la Maison Rouge se consolent, aucun changement n'est à prévoir dans la programmation 2017-2018 qui débutera le 24 février prochain par L’esprit français – Contre-cultures, 1969-1989, conçue par les commissaires Guillaume Désanges et François Piron.

L’entrée de la fondation La Maison Rouge, à Paris 12e Image: DR L’entrée de la fondation La Maison Rouge, à Paris 12e
Image: DR

En attendant, le collectionneur et amateur d'art Antoine de Galbert n'a pas dit son dernier mot. "Le 30 octobre 2018, ce sera la fin de La Maison rouge, mais la Fondation Antoine-de-Galbert ne disparaîtra pas pour autant. (...) Elle agira autrement et réorientera son action vers le mécénat. Jusqu’à présent La Maison rouge absorbait toutes les ressources financières de la Fondation. Elle aura donc une latitude d’action plus grande. Elle pourra intervenir avec plus de liberté, dans des directions plus nombreuses."

Commentaires