Successeur de la Biennale des Antiquaires de Monaco, ce salon passe cette année dans la cour des grands. Avec plus d'exposants, une identité plus moderne et une variété dans les objets présentés, European Art Fair Monaco vise dans le haut de gamme.

Screen Shot 2016-07-19 at 15.18.27

"Ce nouveau nom marque un renouveau. Ajouter le mot "european" permet de signifier la place monégasque sur le plan géographique", a expliqué Renaud Siegmann, le nouveau directeur exécutif du salon. "Place de marché pour le moins convoitée, la Principauté de Monaco reflète parfaitement la globalisation et les nouvelles potentialités du marché de l’art au XXIe siècle" ajoute-t-il dans un communiqué de presse.

Il est aidé dans sa nouvelle mission d'un comité qui a pour ambition de recentrer son programme général sur les meilleures galeries du monde.

Le Comité Organisateur : (de gauche à droite) Adriano Ribolzi, Marietta Vinci-Corsini, Louis Toninelli, Alfredo Pallesi Le Comité Organisateur: (de gauche à droite) Adriano Ribolzi, Marietta Vinci-Corsini, Louis Toninelli, Alfredo Pallesi

À l’instar des plus importantes manifestations culturelles qui ont lieu sur la Côte d’Azur, EAF Monaco compte donc s'inscrire dans le calendrier des foires internationales à ne pas manquer.

Plus que jamais, la foire monégasque se concentre cette année sur une offre aussi raisonnée que prestigieuse, à l’attention des collectionneurs, des amateurs d'art et des institutions internationales. De l’art ancien à l’art moderne, en passant par les objets d’art et la haute-joaillerie, EAF Monaco compte bien proposer le meilleur de l'art tout en élargissant son public.

Screen Shot 2016-07-19 at 17.21.38

Avec cette nouvelle identité visuelle et ses nouveaux supports de communication, la première étape est franchie. Pour le reste, rendez-vous du 20 au 24 juillet au Grimaldi Forum pour découvrir le nouveau visage de cet évènement monégasque.

Plus d'informations sur www.eafmonaco.com.

Commentaires