Cette année, 139 galeries d’ art moderne et contemporain provenant de 29 pays différents se réuniront du 30 mars au 2 avril sous la nef du Grand Palais pour participer à Art Paris Art Fair.

Depuis plusieurs années, cette foire généraliste ouverte à toutes les formes d’expression met l’accent sur la découverte. Cette dimension curatoriale prend vie grâce à une thématique - cette année, l'Afrique- qui fait office de fil conducteur tout au long de la foire.

Patrick Joël Tatcheda, Yonkeu Abyssinie, 2016, Peinture, Mixed media 50 x 70 cm Galerie MAM, Douala Patrick Joël Tatcheda, Yonkeu Abyssinie, 2016, Peinture, Mixed media 50 x 70 cm
Galerie MAM, Douala

Pour cette 19e édition, Art Paris Art Fair propose donc un éclairage sur la création artistique issue du continent africain, offrant à de jeunes talents et artistes confirmés d'Afrique une visibilité internationale dans un lieu prestigieux où les collectionneurs se donnent rendez-vous chaque année.

La mise en place de ce focus sur l'Afrique a été confié à Marie-Ann Yemsi, consultante culturelle et commissaire d’exposition indépendante. Dans une interview au Quotidien de l'Art, elle explique sa démarche en des termes engagés, arguant que l'ambition de ce projet est de "faire entendre que l’Afrique est son propre centre, et qu’elle n’a pas besoin de l’Europe en miroir".

Monsengo Shula La révolution numérique, 2016, Peinture 1,242 South-East Monsengo Shula, La révolution numérique, 2016, Peinture 1,242 South-East

Répartie dans les différents secteurs de la foire, une vingtaine de galeries venues d’Afrique du Sud, d’Angola, du Cameroun, de Côte d’Ivoire, du Maroc, du Nigéria, d’Ouganda, du Sénégal, de Tunisie et d’Europe présenteront les oeuvres d'environ 70 artistes africains.

Nous avons particulièrement hâte de découvrir l'expositions monographique de Mohau Modisakeng à la WHATIFTHEWORLD Gallery (qui représentera l’Afrique du Sud à la prochaine biennale de Venise) les installations poétiques du camerounais Bili Bidjocka sur le stand de Afriart Gallery/l’Agence à Paris ainsi que les grandes oeuvres sur papier de Gareth Nyandoro (qui a représenté le Zimbabwe à la 56e Biennale de Venise) chez Tiwani Contemporary.

Bili Bidjocka, Dis-ambiguation , 2012 L'Agence à Paris Bili Bidjocka, Dis-ambiguation, 2012
L'Agence à Paris

En plus des galeries liées au focus Afrique, une quinzaine d’enseignes occidentales ont choisi de se lier au thème en montrant au public leurs artistes africains. Parmi eux, la Galerie Daniel Templon exposera le sénégalais Omar Ba tandis que l'ADN Galeria présentera le sud-africain Kendell Geers. À ne pas manquer également, les artistes de la galerie Magnin-A (Chéri Samba, Bodys Isek Kingelez, etc.).

Kendell Geers, Drawings installation view, ADN Galería, 2016 ADN Galería Kendell Geers, Drawings installation view, 2016
ADN Galería

Un programme d’évènements viendra enrichir cette scénographie: une sélection de films courts autour de la question du corps sera présentée à Art Paris Art Fair et une journée de débat est organisée à la Colonie de Kader Attia autour de la notion "Habiter la frontière".

Selon Marie-Ann Yemsi, un vrai travail d'éducation et d'interprétation de notre regard sur le continent africain est nécessaire: "En France, le regard est resté colonial à tous les égards, empreint de cette idée de l’artiste africain vierge de toute influence, gardien de ses traditions. D’où la très grande nécessité d’actualiser nos connaissances."

Delio Jasse, Terreno Ocupado, 2014, Photographie Tiwani Contemporary Delio Jasse, Terreno Ocupado, 2014, Photographie
Tiwani Contemporary

Au delà de ce focus africain, Art Paris Art Fair présentera le secteur Promesses constitué de douze galeries soutenant la création émergente ainsi que son projet Solo Show qui encourage l'organisation d'expositions personnelles et que soutient Barnebys.

La foire Art Paris Art Fair aura lieu du 30 mars au 2 avril 2017 au Grand Palais à Paris. Plus d'informations sur www.artparis.com.

Commentaires