C'est la toute première fois que ces sculptures monumentales d'Alexander Calder seront exposées en Suisse.

Située dans le cadre spectaculaire des montagnes de Gstaad, l'exposition organisée par la galerie Hauser & Wirth et intitulée Calder in the Alps comprendra une sculpture fixe et cinq mobiles des années 1960 et 1970.

Four Planes Escarpé, 1967 © 2016 Calder Foundation, New York / DACS London Courtesy Calder Foundation, New York / Art Resource, New York and Hauser & Wirth Four Planes Escarpé, 1967
© 2016 Calder Foundation, New York / DACS London
Courtesy Calder Foundation, New York / Art Resource, New York and Hauser & Wirth

C'est durant la dernière partie de sa carrière d'artiste que Calder s'est concentré sur les sculptures en plein air, réalisant notamment de nombreuses commissions pour les villes, les musées et les universités du monde entier.

Au milieu du XXe siècle, le développement de nouveaux matériaux résistants ainsi que la fascination omniprésente des artistes pour l'énergie de l'espace ont crée un vrai boum pour la sculpture à grande échelle. Avec ces oeuvres monumentales mais toujours gracieuses, Calder est à l'apogée de sa créativité et de son génie pour l'équilibre et la composition.

L'atelier de Calder à Saché, France Image via calder.org L'atelier de Calder à Saché, France
Image via calder.org

Organisée en collaboration avec la Fondation Calder, l'exposition Calder in the Alps place ces oeuvres monumentales dans un tout nouveau contexte. Le président de la Fondation a commenté l'exposition en ces mots: "Ces oeuvres vont sûrement surprendre les visiteurs car elles s'harmonisent de façon imprévisible avec leur environnement."

Calder, qui voyait son oeuvre comme intégré à l'espace urbain, aurait probablement aimé voir ses sculptures revivre dans un si bel environnement naturel. "Mes mobiles tout comme mes oeuvres fixes doivent être installés dans des espaces ouverts [...] Ils sont conçus comme un signal réel urbain, tout comme mes sculptures."

L'exposition Calder in the Alps durera du 14 juillet au 30 septembre 2016. Elle a lieu en même temps que la rétrospective Calder & Fischli/Weiss à la Fondation Beyeler de Bâle.

Plus d'informations sur www.hauserwirth.com.

Commentaires