ae87c1e7aa0fc0537d6354c29f2f9e77

Depuis la sortie du film italien The Best Offer en 2013, on ne peut pas dire que le monde des enchères ait fasciné les scénaristes...

Pourtant, les résultats astronomiques qu'atteignent certains lots font souvent la une des journaux. Par exemple, Les Femmes d'Alger (version O), oeuvre peinte en 1955 par Pablo Picasso, avait explosé tous les records en mai dernier en se vendant 179 millions de dollars chez Christie's à New York.

On imagine sans mal la compétition féroce qui doit se dérouler dans les coulisses des maisons de vente pour obtenir des lots toujours plus beaux et des résultats toujours plus ahurissants. Ce sont toutes ces intrigues que met en scène la série The Art of More.

auction-900x600

La première saison de The Art of More comprend dix épisodes.

Le synopsis de la série est simple. Graham Connor est un jeune ouvrier qui évolue dans le monde des collectionneurs d'art en exploitant ses connaissances du trafic d'antiquités qu'il a expérimenté alors qu'il était soldat en Iraq. Il a comme mentor Arthur Davenport, un collectionneur excentrique d'art. Ensemble ils vont affronter Samuel Brukner, un autre collectionneur et requin de l'immobilier.

En parallèle de cette trame, chaque épisode s'intéresse à un lot différent et explique comment celui-ci a été mis aux enchères par la maison fictive Parke-Mansion.

Le premier épisode, intitulé Heavy Lies the Head, traite d'un objet ayant appartenu au leader de Who, Pete Townshend, précédemment volé lors d'une vente précédente.

The-Art-of-more

Le casting est particulièrement impressionnant: Dennis Quaid joue Samuel Brukner, Christian Cooke est Graham Connor, Cary Elwes joue le rôle de Arthur Davenport et Kate Bosworth est la femme fatale et chargée de clientèle Roxanna Whitney.

Cary Elwes a déclaré lors de la première à Los Angeles: "Il n'existe rien de tel. Ce monde n'a jamais été filmé auparavant. Personne ne pense à son aspect dramatique mais lorsque des millions de dollars changent de main en quelques secondes, comme à Wall Street, il est facile d'imaginer que les gens qui en font partie puissent être impliquées dans des affaires plus ou moins immorales."

Le quatuor de The Art of More Le quatuor de The Art of More

The Art of More réunit tous les ingrédients qui devraient assurer son succès, alliant magouilles, argent, sexe et pouvoir. Cependant, le scénario manque parfois de réalisme et on peine à s'attacher aux personnages un peu 'clichés'. Si la série plaira sûrement aux amateurs d'art et aux professionnels du marché, elle peinera sans doute à passionner le grand public.

Maintenant, à vous de vous forger votre propre avis. Regardez ci-dessous le trailer de The Art of More:

Commentaires