L'idée d'envoyer un objet ou un homme dans l'espace n'est pas nouvelle. Elle est évoquée par des philosophes et des romanciers des centaines d'années avant que cela ne devienne matériellement possible.

Ce sont les Allemands qui réalisent les plus grands progrès et les premiers tirs de fusée ont lieu dans les années 1920, à différents endroits de la planète. Au cours de la deuxième moitié du XXème siècle, grâce au développement de moteurs-fusées adéquats, aux progrès de l'avionique et à l'amélioration des matériaux, l'envoi d'engins dans l'espace passe du rêve à la réalité.

Les progrès dans la conquête spatiale sont marqués par la Guerre froide qui oppose les États-Unis à l'URSS. Ce sont les soviétiques qui parviennent en premiers à envoyer un robot dans l'espace, grâce au satellite Spoutnik 1, lancé le 4 octobre 1957. Pour des motifs de prestige national, cette forte concurrence entre les deux nations engendrera une vraie "course spatiale" pour envoyer le premier homme sur la Lune.

Après l'envoi de dix Spoutnik, les soviétiques sont alors prêts à envoyer le 12 avril 1961 le premier homme dans l'espace, le russe Youri Gagarine.

Le 25 mai 1961, le président John Kennedy riposte dans un discours resté célèbre et promet qu'un Américain posera le pied sur la Lune avant 1970. C'est le début du programme Apollo, plus de 135 milliards de dollars (actuels) sont dépensés.

Le 21 juillet 1969, la mission Apollo 11 pose le premier homme sur la Lune: Neil Armstrong. Il prononcera ces mots célèbres à sa descente : "That's one small step for a man, one giant leap for mankind." (C'est un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l'humanité.).

Cinq autres missions (Apollo 12, 14, 15, 16 et 17) poseront des hommes sur la Lune (la mission Apollo 13 échoua, suite à l'explosion d'un réservoir d'oxygène). La mission Apollo 17, en décembre 1972, est la dernière à avoir déposé un homme sur la Lune.

Pour conserver un bout d'histoire spatiale chez vous, enchérissez sur les 187 photographies que forme la collection en vente chez Fauve Paris!

Retrouvez ici tous les lots.

Commentaires